actuellement 17708 films recensés, 2979 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Abraham N. Bayili
publié le
19/03/2011
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
Hommage Sotigui Kouyaté : Fespaco 2011
Ici repose Sotigui Kouyaté, 1936-2010

"L'humanité se compose de plus de morts que de vivants". En effet, il y a plus de morts que de vivants. Sotigui Kouyaté célèbre acteur africain fait désormais partie de ce vaste univers tel que présenté par Auguste Comte.

Dans le cadre de la 22e édition du FESPACO, un hommage lui a été rendu à travers la projection de films comme "Sya, le rêve du python", réalisé par Dani Kouyaté, "Keïta l'héritage du griot" du même auteur, "Sotigui, un griot moderne" de Mahamat-Saleh Haroun, etc.

L'Association des critiques de cinéma du Burkina (ASCRIC B) embouche la même trompette à travers une visite pleine de symbole à Sotiguy dans sa nouvelle demeure.
Parents, amis et anciens collaborateurs de l'illustre disparu se sont rendus au cimetière municipal de Gounghin (sis au secteur 9 de Ouagadougou) pour saluer la mémoire de l'homme. Dans son intervention, Clément Tapsoba, président de l'ASCRIC B, a fait remarquer que l'initiative s'inscrivait dans le cadre d'édition d'un ouvrage collectif et de réalisation d'un film documentaire qui permettront à toutes les générations de connaître davantage l'homme et d'explorer les facettes éclipsées par ses talents sur les planches et au cinéma car Sotigui a été capitaine des étalons (équipe national de football du Burkina Faso), musicien, administrateur civil.

Pour Cheick Oumar Sissoko, cinéaste malien et son ancien collaborateur, Sotigui Kouyaté était un homme social et sociable. Il était ouvert à tous et très attentif aux sollicitations de la jeunesse. Son talent forge l'admiration et sa simplicité une vertu de la sagesse.

Au nom de la famille, Hassan Kouyaté, l'un des fils de Sotigui a salué l'initiative à sa juste valeur et invité chacun à la prière, à la tolérance et à l'amour du prochain. Au-delà de ce symbole, l'essentiel est de perpétuer la mémoire de l'homme et de faire connaître son œuvre dans toutes les contrées du monde. Le projet de réalisation de l'ouvrage collectif et du film documentaire peut être une rampe de départ pour perpétuer sa mémoire.

Alors à vos plumes !

Nébilibié A. Bayili,
Burkina Faso

haut de page


   liens films

Keïta ! l'héritage du griot 1995
Dani Kouyaté

Sia, Le rêve du python 2001
Dani Kouyaté

Sotigui Kouyaté, un griot moderne 1996
Mahamat-Saleh Haroun


   liens artistes

Haroun Mahamat-Saleh


Kouyaté Dani


Kouyaté Sotigui


Sissoko Cheick Oumar


   vnements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e édition

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>