actuellement 17521 films recensĂ©s, 2947 textes recherche | » english  
films rĂ©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rĂ©dacteurs»
  Ă©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dĂ©pĂŞches »
  nouvelles de
la fĂ©dĂ©ration»
  la fĂ©dĂ©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Annick R. Kandolo
publié le
12/04/2011
» films, artistes, structures ou Ă©vĂ©nements liĂ©s Ă  cette critique
» les commentaires liĂ©s Ă  cette critique



Désiré Niamkey ÉCARÉ (15 avril 1938 - Lundi 16 février 2008)


Visages de femmes

retour
 
Visages de femmes - Hommage à Désiré Niamkey ÉCARÉ (Côte d'ivoire)
FESPACO 2011

Visages de femmes (1985), est une interrogation sur les luttes Ă©mancipatrices des femmes africaines.
Au-delà du scandale suscité à sa sortie en Afrique, en 1985, et le prix
Fipresci (Fédération Internationale de la Presse Cinématographique)
obtenu au festival de Cannes, le long métrage Visages de femmes se veut un regard interrogateur sur les luttes émancipatrices des femmes africaines au lendemain des indépendances.

Dans Visages de femmes, Désiré ÉCARÉ dresse un portrait croisé de trois catégories de femmes.

N'Guessan, une jeune villageoise, trompe son mari avec un jeune fraîchement revenu de France. En tenant tête à son époux, le traitant de vieux incapable, N'Guessan tente d'afficher sa préférence, voire son droit d'afficher ses sentiments, à l'endroit du petit frère. Le plus cocasse est que le grand frère de ce dernier pense mordicus que sa
propre femme le trompe avec le jeune venant d'Europe.

En ville, une femme d'affaires est déterminée à obtenir un crédit bancaire pour élargir son champ d'action. Elle veut ouvrir un restaurant mais se voit confrontée à des obstacles. A côté d'elle, ses deux filles pensent n'avoir pour arme efficace que leurs charmes pour s'en sortir.

À travers ces visages de femmes, Désiré ÉCARÉ met en lumière la problématique de l'opportunité pour la femme africaine de lutter pour un avenir meilleur. Le réalisateur choisit de s'attarder sur les complaintes de la femme d'affaires face à l'avidité de sa belle-famille. Cela a pour conséquence d'afficher une certaine impuissance face à autant de difficultés qui empêchent son épanouissement social. Une impuissance perceptible aussi dans l'attitude de N'Guessan qui, à la limite, est condamnée à demeurer aux côtés d'un homme qu'elle n'aime pas.

Le questionnement du réalisateur se veut d'une grande pertinence et d'une dérision qui, ciblant les villageois et les deux filles, lui donnent encore plus de profondeur.
Toutefois, ces luttes valent bien la peine d'être menées. La voix off le dit si bien : "Allons faire comme les autres : danser". Le cinéma servant d'outil de réflexion sur les orientations des différentes luttes sociales, cet aspect du film a été malheureusement occulté au profit d'une séquence érotique.

Annick R. KANDOLO
(Burkina Faso)

haut de page


   liens films

Ă€ nous deux, France ! 1970
Désiré Écaré

Concerto pour un exil 1968
Désiré Écaré

Visages de femmes [réal: Désiré Écaré] 1985
Désiré Écaré


   liens artistes

Bakaba Sidiki


Brou Kouadou


Cissé-Roland Eugénie


Écaré Désiré


Levry Carmen


Mahilé Véronique


Migeat François


Nguessan Albertine


Tchelley Hanny


   évčnements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e Ă©dition

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

Africultures
France | Les Pilles

Africultures Burkina Faso
Burkina Faso | Ouagadougou 09

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>