actuellement 17685 films recensés, 2979 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
publié le
09/05/2011
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse
retour
 
Éditorial. Le prix de la critique africaine 2011
Bulletin Africiné n°17
FESPACO 2011

Le prix Fipresci-FACC n'ayant pu avoir lieu en l'absence involontaire des jurés du prix Fipresci, nous avons décidé d'attribuer cette année encore le prix de la critique africaine, comme cela a été le cas lors des deux derniers Fespaco. Au terme d'un vif débat, c'est Un homme qui crie de Mahamat-Saleh Haroun (Tchad) qui a été retenu.

Si certains ont été gênés par les silences du film, c'est justement leur force évocatrice qui a emporté l'adhésion des autres, une dimension rare dans une sélection 2011 très bavarde. Cette adhésion tient aussi au jeu d'acteurs qui contribue fortement à cette émotion, remplaçant la grimace par l'intériorité. Le film gagne grâce à la bande son, et notamment sa musique, une remarquable fluidité. Les quartiers populaires sont filmés avec une grande poésie qu'accentuent les couleurs et les lumières.

Mais ce qui convainc la majorité de l'atelier, c'est aussi la pertinence du récit pour le temps présent. Ce film pose la question de la responsabilité des pères envers leurs fils, et Adam, en prenant conscience de ses faiblesses, finira par apprendre à aimer l'enfant à naître de son fils. Cela passe par la souffrance, celle de bien trop d'Africains, mais en magnifiant la dignité de ses personnages, Haroun rappelle que, comme le dit Césaire, "Un homme qui crie n'est pas un ours qui danse" et adresse ainsi un puissant message au monde.

C'est bien sûr toute la qualité de ce Fespaco 2011 de nous offrir ce grand film et tant d'autres. Cette édition a été marquée par la présence en nombre de jeunes réalisateurs qui ont trouvé là la possibilité de discuter avec les anciens.
Leurs courts métrages témoignent de la dynamique des cinématographies africaines et nous aurions voulu avoir davantage de place et de talent pour mieux en parler. Des pays peu représentés ces dernières années, notamment l'Egypte, sont de retour, tandis que de nombreux films inédits ont été présentés dans toutes les sélections.

L'enjeu est maintenant pour l'écriture journalistique et critique de soutenir et accompagner ces ouvertures et ces innovations.

La Rédaction

Version de l'article paru sur papier le Samedi 05 mars 2011, Bulletin Africiné n°17 - Ouagadougou (Burkina Faso), FESPACO 2011 - n°6, p. 1.
Ce bulletin est publié par la Fédération Africaine de la Critique
Cinématographique (FACC) avec cette année le soutien du FESPACO, du ministère français des Affaires étrangères et d'Africalia.
Il est rédigé par des membres de la FACC présents au Fespaco 2011, venant de 9 pays d'Afrique :
- Algérie : Samir ARDJOUM
- Bénin : Hector TOVIDOKOU
- Côte d'Ivoire : Yacouba SANGARÉ
- Ghana : Francis AMEYIBOR
- Guinée : Fatoumata SAGNANE
- Mali : Almahady CISSÉ
- Sénégal : Christelle Ndaya MBAYA, Lalla CISSOKO.
- Togo : Charles AYETAN
- Burkina Faso : Alcény Saidou BARRY, Nébilibié Abraham BAYILI, Aboubacar CISSÉ, Paule Arlette HIEN, Annick Rachel KANDOLO, Sid-Lamine SALOUKA, Emmanuel SAMA, Valentine SANOU, Bénédicte SAWADOGO.
- Animateurs : Thierno I. DIA, Hassouna MANSOURI.
- Coordinateur : Olivier BARLET, en lien avec Clément TAPSOBA
- Directeur de publication : Baba DIOP, président de la FACC.
- Maquette : Harouna ILBOUDO

haut de page


   liens films

Un homme qui crie 2010
Mahamat-Saleh Haroun


   liens artistes

Haroun Mahamat-Saleh


   vnements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e édition

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

Cinéart-Cinélibre
Belgique | Bruxelles

FESPACO
Burkina Faso | Ouagadougou 01

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>