actuellement 18129 films recensés, 3151 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Pélagie Ng'onana
publié le
04/07/2012
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Pélagie Ng'onana (Africiné)


Kim Nguyen, réalisateur canadien


Komoma et Magicien


Komoma face aux esprits


Komoma


Magicien et Komoma


Magicien et Komoma


Komoma et Magicien


Scène du film


Konoma


Rebelle


Magicien


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Komona: Rachel MWANZA, Congo


Commandant Rebelle: Alain BASTIEN, Canada


Magicien: Serge KANYINDA, Congo


Le Boucher: Ralph PROSPER, Canada


Grand Tigre Royal: Mizinga MWINGA, Canada

retour
 
Rebelle, de Kim Nguyen
Vaincre la guerre
Le quatrième long métrage du réalisateur canadien a été diffusé en ouverture de la 16ème édition du festival Écrans noirs. Il est en lice pour la compétition films étrangers.

Les premiers plans, qui donnent à voir une promiscuité déconcertante, peuvent amener le spectateur à se conforter à l'idée que la pauvreté est une fatalité. C'est dans un petit village du Congo que les rebelles du Grand Tigre Royal (joué par Mizinga Mwinga, acteur canadien) viennent pêcher, dans des familles pauvres et impuissantes, des enfants soldats.
Komona (Rachel Mwanza), qui jouit encore de la naïveté d'être une enfant de 12 ans, va vivre un drame qui détermine déjà l'univers brutal et atroce qui sera désormais le sien. Un drame dans lequel elle est l'une des principales actrices, elle est contrainte de tuer ses parents avec une kalachnikov. Cet outil, le réalisateur Kim Nguyen en fait un de ses protagonistes. Pendant la plus grande partie de l'intrigue, cette arme devient le compagnon de Komona et des autres enfants du groupe. On leur demande même de l'aimer et de le respecter comme "son père et sa mère".



Pendant plus de deux ans, le quotidien de Komona sera meublé de guerre, abus sexuels et drogue. Un quotidien qui se vit dans une forêt excentrée et dans des camps aménagés par les rebelles. Rachel Mwanza, l'actrice principale, a donc le défi de se mettre dans la peau d'un personnage sans foi ni loi. Un rôle qu'elle interprète sublimement. Le réalisateur qui affirme que la jeune actrice s'est imposée d'emblée, mentionne aussi que son quotidien réel n'est pas très éloignée de ce qu'elle interprète dans le film. Abandonnée par ses parents il y a plusieurs années, Rachel connait la rudesse et les violences auxquels s'expose un enfant de la rue. Un "atout" qui a certainement permis à Kim Nguyen de réaliser, à travers le visage Komona, ses plus beaux plans. Comme son regard dégouté envers le commandant Rebelle (Alain Bastien) quand il se prépare à abuser d'elle ; son regard hagard et perdu lorsqu'elle vient d'ingurgiter la sève magique ou encore ce visage serein et empreint de courage lorsqu'elle doit rentrer enterrer les restes des ses parents.

Sortir de la guerre

Le drame est rendu plus intéressant avec ce côté humain et traditionnel que le réalisateur associe à son sujet principal qu'est la problématique des enfants soldats. Ces échappées, en mettant en selle, les bordures de l'humanité de Komona, permettent au film de respirer, de ne pas de laisser emprisonner par une esthétisation de la guerre. Ainsi, une idylle va naitre entre Magicien (Serge Kanyinda, acteur congolais), autre enfant rebelle âgé de 15 ans et Komona. Un aspect qui symbolise, sans doute, la redoutable force de l'amour. La tension s'apaise et le rythme ralenti, lorsque les deux tourtereaux s'enfuient du camp du Grand Tigre royal pour mener une vie "normale".
Le cinéaste Kim Nguyen tombe également amoureux des coutumes locales bien qu'il avoue ne pas y comprendre grand-chose. Survient alors le fantastique où s'entremêlent gris-gris, magie et sorcellerie. Komona est érigée en sorcière de guerre ("War Witch", titre du film en anglais), puisqu'on découvre qu'elle voit les fantômes. Ce qui la place désormais en tête de file pendant les assauts. "J'avoue qu'il m'est encore difficile de comprendre le lien entre la magie et la réalité, donc j'ai essayé de ne pas poser des questions et d'écrire ce qu'on me disait", souligne Kim qui est en même temps le scénariste de cette fiction qu'il dit avoir préparée pendant une dizaine d'année.
Ces aspects magiques donnent au film une certaine originalité bien que traitant d'un sujet récurrent dans les productions cinématographiques. REBELLE prend le parti du cinéma d'auteur, en s'entourant d'un réalisme imagé qui, en outre, met au centre de l'intrigue une enfant soldat. Ce personnage, en dépit de ses contradictions, symbolise la bravoure et la dignité. Son interprétation a déjà valu à Rachel Mwanza le prix de la meilleure actrice (Ours d'Argent) lors de la Berlinale 2012 ainsi qu'au Festival de Tribeca. Kim Nguyen a eu également le Prix du Meilleur film à Tribeca 2012 ; il peut se vanter d'avoir faire jouer des acteurs non professionnels, pour la plupart.

Pélagie Ng'onana

Fiche technique
Réalisateur, scénariste: Kim Nguyen
Acteurs : Rachel Mwanza (Komona), Alain Bastien (Commandant Rebelle), Serge Kanyinda (Magicien), Ralph Prosper (Le Boucher), Mizinga Mwinga (Grand Tigre Royal)
Producteurs : Pierre Even et Marie-Claude Poulin, pour ITEM 7
Coproducteur: Kim Nguyen, pour Studio SHEN
Directeur photo : Nicolas Bolduc
Concepteur artistique : Emmanuel Fréchette
Créateur de costumes : Éric Poirier
Monteur : Richard Comeau
Concepteur sonore : Martin Pinsonnault
Preneur de son : Claude La Haye
Mixeur sonore : Bernard Gariépy-Strobl
1er assistant à la réalisation : Pierre Magny
Productrice associée : Anne-Marie Gélinas
Régisseur général : Sébastien Maître
Casting (Québec) : Josa Maule
Casting (Congo) : Kiripi Katembo Siku

haut de page


   liens films

Rebelle (War Witch) 2012
Kim Nguyen


   liens artistes

Bastien Alain


Kanyinda Serge


Mwanza Rachel


Mwinga Mizinga


Nguyen Kim


Prosper Ralph


   vnements

30/06/2012 > 13/07/2012
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2012
16ème édition. Thème : "Cinéma et télévision".

   liens structures

Agora Films [Genève]
Suisse | Genève

Cinépress
Cameroun | Yaoundé

Item 7
Canada | Montréal, Québec

Shen Studio
Canada | Montréal, Québec

haut de page

   vidos
   

 

Rebelle
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>