actuellement 18129 films recensés, 3148 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Stéphanie Dongmo
publié le
04/07/2012
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Stéphanie Dongmo (Africiné)


Dieudonné NADI NANA, réalisateur de 2ème bureau


Yaoundé, 7 août 2011 à Ngousso. Dieudonné Nana et Franck Ndema, sur le plateau de tournage, en arrière-plan Stéphanie Dongmo et une actrice.


Vendredi 18 novembre 2011 à Yaoundé. Nadi Nana (au centre, en veste et chemise bleue) pose avec l'équipe de Deuxième bureau.


Vendredi 18 novembre 2011 à Yaoundé. L'équipe du film.


Présentation du film, avec le réalisateur, à Yaoundé, le 18 novembre 2011.

retour
 
2ème bureau, de Dieudonné Nadi Nana
Le couple en mode infidélité

Deuxième bureau, le long métrage de Dieudonné Nadi Nana projeté aux Ecrans noirs dans la catégorie panorama, est un appel à l'unité familiale desservi par la technique.

C'est un drame familial, comme on en vit trop souvent dans notre société. Après 20 ans de vie commune, un homme délaisse sa compagne et leurs trois enfants pour s'attacher à sa maîtresse, son "deuxième bureau", selon une expression populaire répandue au Cameroun et qui donne son titre au film. Mais "dehors", tout n'est pas aussi rose qu'on pourrait le croire. D'autant moins que l'avenir réserve souvent bien des surprises.

Dans ce film, chaque personnage a un "deuxième bureau" : c'est d'abord Obama, le chef de famille qui finit par quitter le foyer. C'est ensuite Marcelline, la femme au foyer délaissée, qui renoue avec son premier amour. C'est enfin le "deuxième bureau" d'Obama qui le trompe, elle aussi, avec un homme plus jeune.
Deuxième bureau, qui séduit par son côté populaire, peint la société camerounaise avec beaucoup de réalisme. Une société où l'infidélité s'est installé en bonne place dans le couple et où le concubinage gagne du terrain. A tel point que le ministère de la Promotion de la femme et de la famille a entrepris, il y a quelques années, d'organiser des mariages collectifs à ses frais pour encourager les personnes vivant en concubinage d'officialiser leur union. Le but étant de promouvoir la famille, cellule de base pour la socialisation de l'enfant.

Scénariste, réalisateur et producteur de Deuxième bureau, Dieudonné Nadi Nana sensibilise sur le "viens on reste" (le concubinage), sur le rôle central du père dans la famille et sur la fidélité dans le couple. Pour ce troisième long métrage fiction qu'il signe, Nadi Nana ne s'est pas éloigné du cinéma d'intervention sociale qui caractérise ses deux premiers films : La Première fois en 2007 et Un adieu manqué en 2009. Des projets financés par la coopération allemande (Giz) au Cameroun, pour mettre en lumière les dangers de l'avortement.
Mais cette fois-ci, la cause noble qu'il défend est desservie par la technique. Et le jeu juste des acteurs principaux, Rosalie Essindi (Marcelline) et Ali Mvondo (Obama), n'arrive pas à rattraper les failles.

Le scénario, écrit en fonction du caractère et des aptitudes des acteurs préalablement sélectionnés, connaît des faiblesses ou des incohérences par endroit. Il fait par exemple intervenir un huissier de justice dans l'achat d'une maison en lieu et place d'un notaire. Il y a aussi des faiblesses dans l'éclairage des scènes dans ce film qui a été tourné sans éclairagiste. Le volume des éléments sonores manque souvent de constance et certaines séquences finissent par lasser par leur longueur non justifiée.

Pourtant, après sa sortie officielle en novembre 2011, le film a été monté à nouveau et allégé des scènes inintéressantes. Le résultat est bien meilleur mais souffre encore cependant de problèmes techniques. Dieudonné Nadi Nana affirme avoir eu un accord d'achat de son film avec TV5 Monde.

Stéphanie Dongmo

Fiche technique
Titre : Deuxième bureau
Durée : 105 min
Sortie : novembre 2011
Genre : fiction
Scénario, réalisation, producteur : Dieudonné Nadi Nana
Production : York Sam production
Directeur photo : Frank Ndema
Régie son et lumière : Frank Ndema
Montage : Denise Messina
Distribution : Ali Mvondo, Rosalie Essindi, Marie Christine Ebogo, Salomon Tatmfo, Issa Yinkou, Blanche Bilongo.

haut de page


   liens films

2ème bureau [real: D. Nadi Nana ] 2011
Dieudonné Nadi Nana


   liens artistes

Bilongo Blanche


Ebogo Marie Christine


Essindi Rosalie


Messina Denise


Mvondo Ali


Nadi Nana Dieudonné


Ndema Franck Olivier


Tatmfo Salomon "Essola"


Yinkou Issa


   liens structures

Cameroon Art Critics (CAMAC)
Cameroun | YAOUNDÉ, DOAUALA

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>