actuellement 18133 films recensés, 3151 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Oumy Régina Sambou
publié le
18/06/2013
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Xuman, rappeur et humoriste


Abdoul Aziz Mbaye, Ministre de la Culture


Hugues Diaz, Directeur de la Cinématographie


Le regretté Alhmadou Sy, réalisateur


Mame Woury Thioubou, membre du jury


Séa Diallo, membre du jury


Apolline Traoré, réalisatrice burkinabèe


Moi Zaphira !


Mariam Ouédraogo, actrice burkinabèe


Affiche 2013 du festival





retour
 
Festival Image Et Vie 2013
Le rire, pour démarrer la 13e édition

C'est au théâtre national Daniel Sorano, vendredi, qu'a été donné le clap du festival de cinéma Images et Vie qui se poursuit jusqu'au mardi 19 juin 2013 à Dakar. Des artistes comme le rappeur Xuman, Pithiou, et Lamine "Le fou" de l'émission Le Grand Rendez Vous de la 2stv, ont fait rire le public. Ils ont lancé des appels pour le soutien du cinéma sénégalais. Appel également lancé par le représentant du ministre de la culture.

Une minute de silence à la mémoire du réalisateur sénégalais Alhamdou Sy décédé récemment. C'est le premier acte qu'a tenu à poser le directeur de la cinématographie, Hugues Diaz, qui a représenté ce vendredi le ministre de la Culture à la cérémonie d'ouverture de la 13 édition du festival Image et vie. Monsieur Diaz a fait part de l'intention de son département à ne ménager aucun effort pour la professionnalisation du festival. Il a rappelé l'engagement du gouvernement à relancer le cinéma, à appliquer et améliorer les textes qui régissent le cinéma dans notre pays.

Il a terminé en invitant tout le monde à s'impliquer pour le succès du cinéma sénégalais. Un cinéma, qui malgré les nombreux écueils tirent son épingle du jeu. En atteste, la razzia faite par les cinéastes sénégalais à la 23e édition du Fespaco, a tenu à rappeler le directeur du festival Albert Sylla. Il leur a rendu hommage, avant de saluer le public présent à Sorano. Directrice de programmation festival de cinéma Vues d'Afrique Montréal 2013, Gisele Kayembé, a souhaité un bon festival à tous les festivaliers, au nom des invités du festival.

Le jury du festival

Le jury de la 13e édition du Festival Image et Vie a été présenté. Il s'agit de Séa Diallo, artiste plasticien, photographe, Mame Woury Thioubou, journaliste critique de cinéma, membre de l'association des critiques de cinéma du Sénégal et Joseph Sagna, producteur.

Un public froid, puis rieur.

Le public a eu droit à une entrée en matière plutôt drôle. C'est Xuman qui a ouvert le bal. Après avoir fait un medley de trois de ses morceaux, fait danser les enfants présents sur scène, l'artiste s'est produit en duo dans un sketch avec Pithiou et son autre acolyte.
Il s'agit de Quelqu'un et Cousin qui se battent pour l'amour de Cousine. Cousine, à l'instar du public a choisi Quelqu'un qui a su la faire vibrer et conquérir son cœur. Le sketch a déridé le public peu nombreux qui avait accueilli froidement le rappeur. L'artiste fait monter l'ambiance d'un cran avec son tube "Adja maana".
Lamine le fou du Grand Rendez vous, a déploré la misère des cinéastes sénégalais. Le cinéma sénégalais est malade et pour le sauver, le fou préconise de soutenir la formation, de favoriser les stages, de moderniser et de créer des salles de cinéma.



Le clou de la soirée a été la projection du film Moi Zaphira d'Appoline Traoré. Un film léger, avec des personnages attachants, qui ont plu au public, qui a beaucoup ri, au grand bonheur de la réalisatrice et de l'actrice principale, toutes deux présentes dans la salle du théâtre national Daniel Sorano.

Oumy Régina SAMBOU

Article paru dans le Bulletin spécial Festival de cinéma image et vie 2013, issu de l'atelier de formation à la critique, initié par l'Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC), Dakar.

haut de page


   liens films

Moi Zaphira ! 2012
Apolline Traoré


   liens artistes

Diallo Séa


Diaz Hugues


Kayembe Gisèle


Ouédraogo Mariam


Sagna Joseph


Sy Alhamdou


Thioubou Mame Woury


Traoré Apolline


Xuman Gunman


   vnements

26/04/2013 > 05/05/2013
festival |Canada |
PanAfrica International - Vues d'Afrique : les Journées du cinéma africain et créole de Montréal 2013
29e édition

14/06/2013 > 18/06/2013
festival |Sénégal |
Festival de cinéma image et vie 2013
13e EDITION Un festival de cinéma de référence au Sénégal. Un cachet populaire avec une orientation jeunes publics. Un programme de cinq jours consacré à la diffusion de films africains et aux rencontres entre professionnels.

   liens structures

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

Direction de la cinématographie (Sénégal)
Sénégal | DAKAR

Image et Vie
Sénégal | Dakar

Selmon Films
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Sud FM (98.5, Dakar)
Sénégal | DAKAR

Théâtre national Daniel Sorano (TNDS)
Sénégal | Dakar

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>