actuellement 18087 films recensés, 3138 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Sunjata Koly
publié le
10/03/2015
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Sunjata (Africiné)


Fred Nicolas, réalisateur français


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film

retour
 
Max et Lenny, de Fred Nicolas
Âmes rebelles en quête de liberté

De prime abord rien ne semble distinguer Lenny et max, le premier long-métrage de Fred Nicolas des films sur la jeunesse de banlieue qui semblent de nouveau avoir pignon sur rue. Le personnage véloce de Lenny aux allures de baroudeur ; le rythme et la street-culture rappellent Bande de filles de Céline Sciamma, Qu'Allah bénisse la France ! d'Abd Al Malik ou encore Fièvres d'Hicham Ayouch. Les films d'avant-garde que furent La haine de Mathieu Kassovitz ou Wesh wesh qu'est ce qui se passe de Rabah Ameur Zaïmèche avaient transposé des récits de banlieues sur grand écran. Avec Samia, Philippe Faucon avait introduit sa caméra dans les quartiers populaires de la cité phocéenne.

Le réalisateur de Max et Lenny pose les fondamentaux du genre pour mieux les déconstruire et dévoiler la chair des personnages au-delà de la carapace de la walkyrie de cité. Là, réside l'ingrédient essentiel de ce film habilement sensible sur une amitié entre une adolescente turbulente de la banlieue nord de Marseille en rupture de ban et une jeune congolaise sans papier avec une OQTF (obligation de quitter le territoire français) sur la tête comme une épée de Damoclès. L'une est férue de hip-hop et dégoise des punchlines comme un volcan en éruption. L'autre prend soin de ses frères et de sa grand-mère depuis l'expulsion de sa mère vers la République Démocratique du Congo. De leur rencontre improbable sur un terrain vague va naître une amitié sensible et forte dans les coulisses de la République. Camélia Pand'or et Jisca Kalvanda campent à merveille ces Thelma et Louise à la sauce provençale émouvantes dans leur quête de quintessence.
Fred Nicolas aborde la violence aseptisée d'une bureaucratie anthropophage sans sombrer dans le pathos ni le manichéisme. Si le système déshumanise, il existe des connivences, des étincelles d'empathies malgré la menace permanente des dealers de la cité d'en face, malgré les barreaux et les forces de la contention.



Filmé caméra à l'épaule, avec punch et vivacité, Max et Lenny épouse la fureur de vivre des protagonistes principales, il emprunte les contours sensuels des deux amazones en escapade sur les îles du Frioul. Le masque grimaçant de la colère cède le pas aux éclats d'un bonheur fugace. Dans ce long-métrage audacieux, les cave obscures refuges de dealers, les barres d'immeubles filmées de haut flirtent avec l'azur d'une méditerranée apaisante.
Le réalisateur a su donner de la force aux personnages secondaires comme des points de retournement à la transgression des comparses. Même si leur vie est dure et qu'elles l'appréhendent sans candeur, la solidarité n'est jamais très loin.
La bande son riche et variée imprime une texture particulière à ce drame de l'exclusion. Le hip-hop fraye avec le classique, les échos du périph' avec les a cappella corrosifs de Lenny comme pour rappeler l'identité plurielle des personnages.
Ce film sensible sur une belle amitié à l'épreuve du réel est cruellement touchant de vérité.

par Sunjata

haut de page


   liens films

Max et Lenny 2014
Fred Nicolas


   liens artistes

Al Malik Abd


Ameur-Zaïmèche Rabah


Ayouch Hicham


Faucon Philippe


Kalvanda Jisca


Kassovitz Mathieu


Nicolas Fred


Pand'or Camélia


Sciamma Céline


   vnements

03/06/2015 > 07/06/2015
festival |Pays-Bas |
Frans Film festival - Plein les Yeux 2015
1ère édition

   liens structures

Shellac Distribution
France | MARSEILLE

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>