actuellement 17666 films recensés, 2961 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Thierno Ibrahima Dia
publié le
26/06/2016
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Thierno I. Dia (Africiné Magazine)


Frédérique Devaux Yahi, écrivaine et réalisatrice franco-algérienne


Michel Amarger, réalisateur français




Marcel Hanoun' Cinexpérimentaux #6' (Detail DVD)






ExPosition, de Michel Amarger, 2010

retour
 
Cinémas de Traverse & Cinéma amazigh, les 25 et 26 juin au Polygone Etoilé
avec Frédérique Devaux & Michel Amarger, à Marseille.


Le Polygone Étoilé invite à une rencontre avec Frédérique Devaux, ce dimanche 26 juin 2016 à 16 heures. La manifestation a lieu autour de De la naissance du cinéma kabyle au cinéma amazigh, son récent ouvrage. Paru aux éditions L'Harmattan (Paris), en mars 2016, il porte sur les cinémas kabyles et berbères.

Le livre prend d'abord appui sur les trois premiers films kabyles, La Colline oubliée, réalisé par Abderrahmane Bougermouh (1996), Machaho, de Belkacem Hadjadj (1996) et La Montagne de Baya, Azzedine Meddour (1997). L'auteure poursuit avec le premier film chaoui, La maison jaune de Amor Hakkar (2008), avant de faire un détour vers le cinéma berbère marocain, aux côtés de Mohamed Mernic. L'universitaire s'intéresse tout naturellement au contexte politique et social ayant accompagné la naissance des oeuvres, ainsi qu'aux requêtes les ayant précédées.
Frédérique Devaux Yahi est Française par sa mère, Kabyle par sa famille paternelle. Cet échange public est animé par le journaliste français Michel Amarger. La projection d'un court métrage surprise réalisé en Kabylie et un pot amical suivront la rencontre dominicale prévue durant le match de football France / Irlande (Euro 2016).

Auparavant, ce samedi 25 juin 2016, Frédérique Devaux et Michel Amarger présentent une partie de leurs films en commun, à 17h au Polygone Étoilé de Marseille.
Michel Amarger et Frédérique Devaux réalisent ensemble des films expérimentaux et des documentaires depuis 1980. Au début des années 80, ils fondent les Productions EDA (Paris), afin de développer leur travail d'une manière indépendante. Ils entreprennent à partir de 2000 une série de portraits d'artistes et de structures de l'expérimental, intitulée Cinexpérimentaux. Ont été publiés à ce jour : Martine Rousset - Pip Chodorov - Nicolas Rey - Vivian Ostrovsky - Rose Lowder - Marcel Hanoun - Stéphane Marti - Light Cone - Stephen Dwoskin. Ils ont également réalisé des documentaires pour la chaîne Arte (magazine Court Circuit). Les deux auteurs avaient déjà partagé leur travail, il y a cinq ans, à l'Entrepôt (Paris), en janvier 2011.

La chercheuse Frédérique Devaux est critique et Maître de conférences en cinéma au Département audiovisuel (Satis) de l'Université de Marseille / Aix-en-Provence. Michel Amarger a mené une activité de journaliste pour Radio France Internationale et couvre l'actualité cinéma. Il participe à la gestion d'associations de promotion du 7ème art et il est un des grands rédacteurs d'Africiné (Dakar), magazine de la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique dont il est l'un des initiateurs.

Ils présentent deux portions de leur film intitulé Cinémas de Traverse qui dure 166 minutes (soit 2 h 46), plus précisément les Parties 1 et 2. La première partie fait 40 minutes et la seconde dure 50 minutes.
Coréalisé par Frédérique Devaux & Michel Amarger,
Cinémas de Traverse est un journal réalisé entre 2005 et 2009 sur quatre continents. Ce documentaire en quatre temps, compose un parcours volontairement subjectif (ainsi qu'en atteste un journal de bord) dans l'univers du cinéma experimental. C'est un voyage libre à travers les démarches et les procédures expérimentales pour montrer l'amplitude de ces recherches et rendre hommage à des réalisateurs qui participent à l'histoire du cinéma.
Des cinéastes réputés en côtoient d'autres moins connus mais tout aussi créatifs. Le documentaire propose des solitaires comme des membres de collectifs : Jonas Mekas (USA), Peter Kubelka (Autriche), Boris Lehman (Belgique), Ahmed Zir (Algérie), Joseph Morder (France), Peter Tscherkassky (Autriche), Guy Sherwin (Grande Bretagne), Yo Ota (Japon), Joost Rekveld (Pays-Bas), Bruce McClure (États-Unis), Johanna Vaude (France), Abigail Child (États-Unis), Pierre Merejkowsky (France), Amy Greenfield (États-Unis), Isabelle Blanche (France), Michel Nedjar et Teo Hernandez (France), parmi d'autres
Au terme du parcours, apparaît l'esquisse d'un film possible, une nouvelle étape à la découverte des Cinémas de traverse dont les contours ne connaissent aucune limite. Sur un scénario de Michel Amarger et les images de Frédéric Tabet Cinémas de Traverse est produit par Productions EDA et Corto Pacific 2010 (le montage est de Frédérique Devaux).

Selon Gabriela Trujillo, écrivaine et chercheuse, CINÉMAS DE TRAVERSE comble un vide et fonctionne comme les cartes : il fournit des lignes de mesure et d'orientation ; à nous de deviner les intensités de ce qui ne cesse de se créer dans ce continent encore si peu exploré par le cinéma documentaire.

Le Polygone Étoilé est le nom du Cinéma International de Quartier géré par le collectif Film flamme. Il dispose d'une salle de projection et de trois salles de montage, avec un auditorium. Il est situé au 01 rue Massabo 13002 Marseille. On peut s'y rendre en métro et tramway (arrêt Joliette).
Film flamme est une association "loi 1901" créée en 1996 à Marseille par Jean-Paul Curnier (écrivain et philosophe), Jean-François Neplaz (cinéaste), Gaëlle Vu (productrice et cinéaste) et Rémy Caritey (photographe et cinéaste), fondée sur leur pratique cinématographique singulière de création et de recherche. D'autres artistes de diverses disciplines ont rejoint cette association, le cinéma étant un langage commun entre eux : plasticiens, photographes, musiciens, écrivains, gens de théâtre... C'est aujourd'hui le plus important collectif d'auteurs de la région Provence Alpes Côte d'Azur et bien au delà. Il entretient des liens constants avec l'Italie, la Belgique, l'Allemagne, le Maroc, l'Algérie, d'échanges et de soutiens communs aux films de création sur des bases inter-régionales. Il est actuellement présidé par Kiyé Simon Luangkhot, réalisateur.

Thierno I. Dia

haut de page


   liens films

Cinémas de traverse 2009
Michel Amarger, Frédérique Devaux

ExPosition 2010
Michel Amarger

Marcel Hanoun: Une leçon de cinéma 2003
Michel Amarger, Frédérique Devaux


   liens artistes

Amarger Michel


Devaux Frédérique


   vnements

14/01/2011 > 27/01/2011
projection |France |
Cinémas de traverse sur le cinéma alternatif à l'Entrepôt (janvier) public‏
Rencontres autour du nouveau film de Michel Amarger et Frédérique Devaux

25/06/2016 > 26/06/2016
programme |France |
Cinémas de Traverse & Cinéma amazigh, au Polygone Etoilé
Rencontres avec Frédérique Devaux et Michel Amarger. ENTRÉE LIBRE

   liens structures

Corto Pacific
France | PARIS

Polygone étoilé (Le)
France | MARSEILLE

Productions EDA
France | PARIS

Re:Voir
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>