actuellement 18200 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Hector Tovidokou
publié le
13/01/2017
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Hector Tovidokou (Africiné Magazine)


Eric Nougloï, Directeur du Rebi@p

retour
 
Rebi@p 2016, Parakou, Bénin
Vingt films en compétition, quatorze pays à l'honneur et sept prix en jeu !


Dans le cadre de la 5ème édition du festival international de cinéma dénommé Rencontres des belles images africaines à Parakou (Rebi@p) qui s'est déroulée du 15 au 24 décembre 2016 dans la 3ème commune à statut particulier du Bénin (Parakou), vingt films étaient en compétitions, quatorze pays représentés et sept prix en jeu.

Report de rebi@p

Initialement prévues pour se dérouler du 21 au 26 novembre 2016, les Rencontres des belles images africaines à Parakou, (Rebi@p) ont été reportées du 15 au 24 Décembre 2016 pour des raisons budgétaires. Le délégué du Festival Eric Nougloï, a confié que jusque-là le budget n'est pas encore bouclé à cause de la crise socio-économique qui sévit actuellement dans le pays. Mais, fidèle à cette traditionnelle fête du cinéma dans la capitale septentrionale du Pays, Eric Nougloï entend tenir le pari avec les mêmes enjeux et les sérieux partenaires de la région convaincus de l'idéal label Rebi@p.

La sélection béninoise

Environ, une centaine de films ont été inscrits pour les Rebi@p 2016. Au terme d'une présélection, Ils étaient vingt films au total, dont des courts-métrages, longs-métrages et des documentaires de réalisateurs Béninois qui sont retenus pour compétir aux sept prix des Rencontres de belles images africaines à Parakou (Rebi@p) 2016.



Les films retenus sont notamment Health war de Kissmath Baguiri, Enfant soleil de Chewou Ishaq, Lio de Florida Zossoungbo, Zem, un gagne pain de Honvo Gildas, Kindred souls de Attila Teddy, Esopupa de Hounga Anges-Rock, Mon trésor de Fagbedji Samuel, "Kpangal, le mariage Peul" de Folikoue Pascal Foli, Mon invité de Amoussou Jean-Paul, Ma belle-mère de Agblo Boris, Encore, un verre d'eau de Biaou François, Les Infertiles de Imorou Mohamed, Péché mignon de Adiho Renaud, Mon Mari de Ayité Jean-Paul, Le Silence de Florida Megnissi, Les Dévoreuses de Azick Yanhoui, Quand les fleurs se battent de Ignace Yetchenou, "Lokotoro" de Félicien Assogba, Djawamon de Hospice Nougbognonhou, Une belle leçon d'infidélité de Minanon Ghislain Patrick.
Ces films compétissent pour les sept prix suivants : Prix de la meilleure Réalisation ; Prix de la meilleure Image ; Prix du meilleur Son ; Prix du meilleur Montage ; Prix du meilleur Acteur ; Prix de la meilleure photo et Prix du meilleur film du Public.




Une sélection internationale (Sénégal, Chine,...)

Quatorze pays sont représentés à travers vingt trois films sélectionnés, mais hors-compétition sur les prochaines Rebi@p. Nous pouvons noter entre autres : Moi, moche… et vivant du Togolais Kpatcha Justin, Justice à la barre de la Camerounaise Mireille Kouyembouss, Une peinture en plein mouvement du Nigérien Assoumane Aboubacar, En cours du Tchadien Moussa Tidjani Ousmane, Au cœur du palmier de l'Ivoirien Kouakou N'goran Fidèle, Ramatou du Sénégalais Mor-Talla Ndione, Fièvres du Marocain Hicham Ayouch, Jimmy goes to Nollywood coréalisé par l'Haitien Jimmy Jean-Louis et le Français Rachid Dhibou, La Sirène de Faso fani du Burkinabé Michel Zongo, Alda et Maria de l'Angolaise Pocas Pascoal, La Lune est tombée du Guinéen Fofana Gahité, Fragments de vie : Odyaina du Malgache Laza, East wind rain du Chinois Liu Youlong.

Hector Tovidokou

haut de page


   liens films

Alda et Maria [Ici tout va bien] 2012
Pocas Pascoal

Dévoreuses (Les) 2016
Azick Yanhoui

Djawamon 2016
Hospice Nougbognonhou

Encore un verre d'eau 2016
François Biaou

Enfant Soleil 2016
Ishaq Chewou

Enfants abandonnés et récupérés (Les) 2016
Gabin Degan

Esopupa 2016
Anges-Rock Hounga

Fièvres - حمٌى 2014
Hicham Ayouch

Fragments de vies [real: Laza] 2012
Laza

Health war 2015
Kismath Baguiri

Infertiles (Les) 2016
Mohamed Imorou

Jimmy goes to Nollywood 2014
Jimmy Jean-Louis, Rachid Dhibou

Kindred Souls 2016
Electio Teddy Attila

Kpangal, le mariage peulh 2016
Pascal Foli Folikoue

Lio 2016
Florida Zossoungbo

Lokotoro 2016
Félicien M. Assogba

Lune est tombée (La) 2015
Gahité Fofana

Ma belle-mère 2016
Frédy Boris Agblo

Mon invité 2016
Jean Paul Amoussou

Mon mari 2016
Roland Jean Paul Ayité

Mon trésor 2016
Samuel Fagbedji

Péché mignon 2016
Renaud Adiho

Quand les fleurs se battent ! (ép. 1 - Terre des morts) 2016
Ignace Yétchénou

Silence (Le) 2016
Florida Megnissi

Sirène de Faso Fani (La) 2015
Michel K. Zongo

Une belle leçon d'infidélité 2016
Ghislain Patrick Minanon

Zem, un gagne pain 2016
Lariaus Gildas Honvo


   liens artistes

Adiho Renaud


Agblo Frédy Boris


Amoussou Jean Paul


Assogba Félicien M.


Attila Electio Teddy


Ayité Roland Jean Paul


Ayouch Hicham


Baguiri Kismath


Biaou François


Chewou Ishaq


Degan Gabin


Dhibou Rachid


Fagbedji Samuel


Fofana Gahité


Folikoue Pascal Foli


Honvo Lariaus Gildas


Hounga Anges-Rock


Imorou Mohamed


Jean-Louis Jimmy


Laza


Megnissi Florida


Minanon Ghislain Patrick


Ndione Mor Talla


Nougbognonhou Hospice


Nougloï Eric


Yanhoui Azick


Yétchénou Ignace


Zongo Michel K.


Zossoungbo Florida


   vnements

14/12/2016 > 24/12/2016
festival |Bénin |
REBIAP 2016 - Rencontres de belles images africaines à Parakou
5ème édition.

   liens structures

Association Bénin ciné média (ABCM)
Bénin | COTONOU

Bénin Prosper Production (BPP)
Bénin | Parakou

Office de Radio et Télédiffusion du Bénin (ORTB)
Bénin | COTONOU

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>