actuellement 18078 films recensés, 3123 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Simon Mbaki Mazakala
publié le
21/07/2017
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Simon Mbaki Mazakala (Africiné Magazine)


Alain Gomis, réalisateur de Félicité




Scène du film


Scène du film


Scène du film


Félicité (Véro Beya)


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Félicité et le Kasaï All Stars, Scène du film


Félicité dans la forêt. Scène du film


Scène du film


Scène du film


Le réalisateur Alain Gomis et son trophée de l'Ours d'Argent (Grand Prix du Jury), à la Berlinale 2016


Africiné Magazine, the World Leader (Africa & Diaspora Films)

retour
 
Félicité, d'Alain Gomis
La félicité en musique

Le public congolais a pu assister à des projections de FÉLICITÉ réalisé en grande partie dans la capitale du pays (les scènes de forêt ayant été tournées dans l'Est du Sénégal). C'était à la faveur du Festival du Film Européen 2017, organisé du 23 juin au 2 juillet dans plusieurs villes de la République Démocratique du Congo (Kinshasa, Moanda, Kikwit, Kisangani, Goma, Bukavu et Lubumbashi) et la Première Nationale du film.



Dans cette "terre de la chanson" décrite par le Professeur MANDA Tchebwa, actuel Directeur Général du Centre international de CIvilisations Bantu (CICIBA), où la diversité des 450 ethnies s'exprime culturellement, le réalisateur franco-sénégalais Alain GOMIS a construit le drame social et amoureux vécu par l'actrice principale Véro BEYA Tshanda dans le rôle de "Félicité".

Exposée à la survie de tous les jours, en s'adonnant au métier de chanteuse dans un cabaret, cette femme courageuse, monoparentale, est obligée de porter subitement secours à son fils accidenté dans la ville de Kinshasa. Le Camerounais Francis BEBEY a honoré cette ville par une chanson, ode de sublimation, pour louer les efforts des Africains à surmonter les effets pervers de la colonisation. Dans cette ville où la vie joyeuse de la population cache les impondérables de manque d'assurance de santé et de la difficulté des situations sociales.



Dans FÉLICITÉ, trois formes de musique ponctuent les actions des acteurs. D'abord, la musique de l'ensemble KASAÏ ALL STARS dont le rythme dénommé MUTUASHI que la Mamu Nationale, la célèbre artiste TSHALA MUANA qui en est la Reine, a popularisé sur le plan mondial à travers ses œuvres. Bien que chantée au fil du déroulement de l'intrigue, par Félicité, cette musique festive ne lui enlève pas la gravité de ce regard hagard lors de ces exécutions.

Puis, vient le temps de la musique classique exécutée par l'Orchestre Symphonique Kimbaguiste (OSK), dirigé par Papa Armand DIANGIENDA. Elle plonge l'actrice dans un monde de rêve. Félicité est alors entraînée dans un univers de l'inconnu, à la recherche du bien-être mais emportée dans une existence plate. La robe longue et blanche qu'elle porte ne lui confère pas cette félicité tant souhaitée, quand bien même, par séquences, les bruitages de la forêt font des incursions.

Enfin, la musique congolaise moderne vient apporter un regain d'amour. En particulier, il y a une chanson des années 50 qui draine toujours les mélomanes sur les pistes de danse à l'heure actuelle. Cette chanson c'est "Parafifi", composée par le Kasaïen Joseph KABASELE (Kallé Jeff) et son AFRICAN JAZZ (qui ont aussi interprété l'historique "Indépendance Cha Cha"). Chantonné a cappella par le personnage de Tabu comme dédicace, le couplet donne de la couleur au visage de l'actrice qui se fend alors d'un large sourire. Lui, le soûlard dans ce cabaret, tombeur de femmes, réparateur de frigo, est devenu le réparateur du cœur brisé de Félicité.

Extrait traduit du lingala en français :
"Félicité, la femme superbe / Aujourd'hui tu as détruit le monde /
Ton corps est un paradis / Je me donne tout à toi / Félicité dit Youyou /
Le visage du paradis / Ton amour enchante les Anges."


La langue lingala qui est parlée dans ce film retrace le degré de l'âme de cette culture : langue de l'armée congolaise et langue d'amour toujours exploitée les musiciens des variétés congolaises.
Projeté à Kinshasa, le long métrage FÉLICITÉ ne recherche pas la belle image léchée, contrairement aux films tout en netteté primés dans les festivals internationaux. L'ambiance totale de l'intrigue était plusieurs fois engloutie par des superpositions des rêveries et des événements concrets. Toutefois le film dévoile la situation de la désolation sociale de la population. En plus, l'escapade de l'actrice dans certaines parties de la ville à la recherche des moyens pour sauver son enfant est un compte-rendu de la dégradation de l'environnement et de la société. Cela parait évident dans les scènes se déroulant à l'Hôpital de Référence de Kinshasa (autrefois dénommé Hôpital Mama Yemo, du nom de la mère de Mobutu Sese Seko). Cette plongée incisive dans Kinshasa projette une lumière crue sur les affres du chacun pour soi ; la réalité vécue se confond avec un récit romancé.

MBAKI Mazakala Simon

haut de page


   liens films

Félicité 2015
Alain Gomis


   liens artistes

Bebey Francis


Ciszewski Vanessa


Dièye Demba


Dommerc Arnaud


Gomis Alain


Kangudia Roger


Katembo Siku Kiripi


Loustau Olivier


Matala Deschamps


Muana Tshala


Otsobogo Boucher Nadine


Rouaud Fabrice


Sall Oumar


Sall Oumar (Producteur)


Schoucair Georges


Tchebwa Manda


Tshanda Béya Véro


Zingg Delphine


   vnements

15/07/2017 > 23/07/2017
festival |Cameroun |
Ecrans Noirs 2017
21ème édition.

29/10/2017 > 04/11/2017
festival |Nigeria |
Africa International Film Festival (AFRIFF 2017)
7ème édition.

   liens structures

Andolfi Production
France | PARIS

Association Congolaise des critiques cinématographiques (ACCC)
République démocratique du Congo | KINSHASA

Cinékap
Sénégal | Dakar

FixerCongo Production
République démocratique du Congo | Kinshasa

FOPICA
Sénégal | DAKAR

Granit films
France | PARIS

Institut Gabonais de l'Image et du Son (IGIS)
Gabon | LIBREVILLE

Jour2Fête
France | PARIS

Katuh Studio
Allemagne | Berlin

Need Productions
Belgique | Bruxelles

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

Trigon Film
Suisse | Ennetbaden

World Cinema Fund (WCF)
Allemagne | BERLIN

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>