actuellement 17685 films recensés, 2972 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Thierno Ibrahima Dia
publié le
16/10/2018
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Jury du Prix de la Critique Africaine (Paulin Soumanou Vieyra) aux JCC 2018
Journées Cinématographiques de Carthage du 3 au 10 novembre 2018, Tunisie

A l'occasion de la 29ème édition des Journées Cinématographiques de Carthage qui se tiendra du 3 au 10 novembre 2018 à Tunis, la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) décernera le Prix de la Critique Africaine - Paulin Soumanou Vieyra. Le trophée ira au meilleur long métrage africain de fiction sélectionné par le Jury de la FACC, au sein de la compétition officielle des JCC 2018.

Dans un communiqué établi à Rabat (Maroc) où vit le Président de la FACC, Khalil Demmoun, et daté du 12 octobre 2018, l'organisation panafricaine a dévoilé la composition du Jury de la FACC aux Journées Cinématographiques de Carthage 2018. Cinq journalistes membres de la FACC seront les jurés critiques aux JCC 2018 : Oumy Régina SAMBOU (Sénégal), Samir ARDJOUM (Algérie/France), Pélagie NG'ONANA (Cameroun), Ahmed GASMI (Tunisie) et Rodéric DEDEGNONHOU (Bénin). Hormis le jury qui décernera le Prix de la Critique Africaine - Paulin Soumanou Vieyra, la FACC s'associera à d'autres activités des JCC 2018.

La FACC, partenaire des cinémas d'Afrique

Créée à Tunis le 8 octobre 2004 en marge des Journées Cinématographiques de Carthage (JCC), la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC) est une organisation non gouvernementale qui regroupe des associations africaines de critiques de cinéma ainsi que des membres individuels, présente dans 33 pays sur le continent et dans la diaspora. Aujourd'hui, la FACC compte plus de 350 journalistes qui ont produit plus de 4 000 articles, tous genres confondus, sur les cinémas d'Afrique et gratuitement disponibles sur le site www.africine.org. Ce site web est le leader mondial en termes d'information et de contenu sur les cinémas d'Afrique et de la diaspora avec une base de données de près de 17 700 films référencés.

Le Prix de la Critique Africaine

Le Prix de la Critique Africaine - Paulin Soumanou Vieyra est un prix initié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC), portant le nom du célèbre critique sénégalais et historien du cinéma. Ce prix est attribué par un jury de critiques, dans l'objectif d'encourager un cinéma de haute facture artistique. Il sert également à soutenir les jeunes talents émergents. Décerné pour la première fois au Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) 2013 au Nigérian Newton Aduaka pour son film One man's show, ce prix a été relancé en 2016 par la FACC.



Au Luxor African Film Festival (LAFF) de 2016, le Prix de la Critique Africaine est remporté par le Marocain Hicham Lasri pour son film Starve your Dog. La même année, aux Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) à Tunis, ce prix est décerné au film Clash de l'Egyptien Mohamed Diab. Les hommes d'argile du Marocain Mourad Boucif en est le lauréat au Festival international du film transsaharien de Zagora en 2016.



Au Fespaco 2017 (Burkina Faso), c'est au Marocain Saïd Khallaf que revient le prix de la FACC avec son film A mile in my shoes également Étalon de Bronze de Yennenga. Au Durban international Film Festival (Afrique du Sud) le jury de la Critique Africaine a décerné son Prix au film Serpent de la Sud-Africaine Amanda Evans, aux JCC (Tunisie) de la même année, le film Le train de sel et de sucre du Mozambicain Licinio Azevedo a été primé. Au Festival de Zagora (Maroc) en 2017, le long métrage Tant qu'on vit de Dani Kouyaté du Burkina Faso a été récompensé.

Thierno I. Dia

haut de page


   liens films

A mile in my shoes (Massafat Mile Bihidayi)
Saïd Khallaf

Clash (Eshtebak) 2016
Mohamed Diab

Convoi de sel et de sucre (Le) | O Comboio de Sal e Açúcar 2016
Licínio Azevedo

Hommes d'argile (Les) 2015
Mourad Boucif

One man's show [réal: Newton Aduaka] 2013
Newton Aduaka

Serpent 2017
Amanda Evans

Starve your Dog 2015
Hicham Lasri

Tant qu'on vit (Medan vi lever) 2016
Dani Kouyaté


   liens artistes

Ardjoum Samir


Dèdègnonhou Rodéric


Gasmi Ahmed


Ng'onana Pélagie


Sambou Oumy Régina


   vnements

03/11/2018 > 10/11/2018
festival |Tunisie |
Journées Cinématographiques de Carthage - JCC 2018
29ème édition

   liens structures

Africiné Magazine
Sénégal | Dakar

Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC)
Sénégal | Dakar

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>