actuellement 17934 films recensés, 3096 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Thierno Ibrahima Dia
publié le
23/03/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Thierno I. Dia est rédacteur à Africiné Magazine

retour
 
1ère édition des Sabbar Artistiques - Ateliers Réflexives Féminins de Dakar
Ce samedi 23 mars 2019, avec Gorée Cinéma
Du 19 au 24 mars 2019, dans divers lieux dakarois.


Dans le cadre de la 1ère édition des Sabbar Artistiques - Ateliers Réflexives Féminins de Dakar (du 19 au 24 mars 2019), Gorée Cinéma accueille ce samedi 23 mars un programme qui articule une rencontre-débat avec une séance de cinéma en plein air.

Les Sabbar sont un espace de dialogue, de partage artistique et de réflexion, entre femmes africaines, afro-descendantes et noires.
À ce titre c'est plus de 30 invitées - Artistes, écrivains, chercheuses, juristes, militantes, décideurs politiques et citoyennes - de tous horizons socio-culturels et politiques qui ont été conviées à venir débattre, partager leur point de vue, leur parcours, leurs savoirs, leurs créations et leurs émotions. Les Sabbar sont un espace où la parole libre et les parcours singuliers seront mis en avant afin d'allier l'analyse à l'émotion, la création à la transmission.

Cette première édition se veut comme le point Alpha d'un laboratoire féminin, où les femmes d'Afrique se retrouvent avec leurs consoeurs de la diaspora et des autres continents, dans un esprit d'inclusivité.
À travers différents espaces culturels de Dakar, dans un esprit d'ouverture et de coopération entre les acteurs culturels de notre ville, Les Ateliers Réflexives Féminins de Dakar auront à coeur de voir éclore de nouvelles perspectives pour l'afro-féminisme et le Féminisme.

Le programme de Gorée Cinéma comprend le "Panel Réflexives - Dignes héritières de Mariama Bâ ou d'Audre Lorde : entre réalisme et science-fiction" (15h - 18h).
Avec Ndéye Fatou Kane, Jo Gustin, Naziha Arebi, Bisi Adjapon, Fatou Kandé Senghor pour participantes, ce débat sera suivi d'une séance de cinéma en plein air. En effet, à partir de 20h, le public aura droit au film Freedom Fields, de la réalisatrice libyenne Naziha Arebi (97 min, documentaire, 2018), en sa présence.
Tourné sur une période de cinq ans, Freedom Fields suit le parcours de trois femmes et de leur équipe de foot dans la Libye post-révolution, alors que le pays sombre peu à peu dans la guerre civile et que les espérances du Printemps Arabe se ternissent. À travers les yeux de ces activistes accidentelles, on découvre la réalité d'un pays en transition, où les récits intimes, les romances et les aspirations rencontrent l'Histoire. Un film personnel sur l'espoir, la lutte et le sacrifice sur une terre où rêver est un luxe. C'est une lettre d'amour à la sororité et le pouvoir d'une équipe.

Caméras Noires

Le programme de films se déroule en plusieurs lieux dont la Maison Gorée Cinéma initiée par le cinéaste Jo Gaye Ramaka (Karmen Geï, Et si Latif avait raison ?,...) et animée par Yanis Gaye, le directeur éditorial.
La projection goréenne se passe l'avant-dernier jour du festival dont le volet cinéma va se clore à Ciné Banlieue, le dimanche 24 Mars à partir de 15h, avec 5 films : Congo, un médecin pour sauver les femmes d'Angèle Diabang (projection suivi d'un débat avec Aboubacar Demba Cissokho, critique de cinéma), Between God and I de Yara Costa, Brotherhood de Meryam Joobeur, Le bleu blanc rouge de mes cheveux de Josza Anjembe ainsi que The Beast de Samantha Nell et Michael Wahrmann.

C'est à la Fondation Heinrich Böll que les diffusions des films se sont ouvertes le mardi 19 Mars, avec Conakry de Filipa César, Grada Kilomba & Diana McCarty.
L'Institut Français a pris le relais le mercredi 20 Mars en diffusant Le bleu blanc rouge de mes cheveux de Josza Anjembe, Au fantôme du père de Marie Laurentine Bayala (en présence de la réalisatrice burkinabèe), Sofia de Meryem Benm'Barek ainsi que le vendredi 22 Mars avec Mayotte Hip Hop (R)evolution de Nadja Harek, Brotherhood de Meryam Joobeur, Action Komandant de Nadine Angel Cloete (en présence de la réalisatrice sud-africaine), New Eyes de Hiwot Admasu Getaneh (en présence de la réalisatrice éthiopienne), Rafiki de Wanuri Kahiu.

Le Musée des Civilisations Noires est le nouvel écrin de la culture à Dakar, il accueille Mariannes Noires de Mame-Fatou Niang le mercredi 20 Mars. Ensuite le jeudi 21 c'était au tour de Daughters of Dust de Julie Dash (le film avait été projeté lors du Fesman en 2010 sur la place du Souvenir, avec la participation de la cinéaste africaine-américaine ; cette seconde Première Africaine et Sénégalaise a été prévue en présence de Diana McCarty, une des fondatrices de Reboot.fm 88.4 FM, célèbre radio pour artistes libres), Noire Amérique de Caroline Blache (en présence de la réalisatrice française) et The Beast, une coréalisation du Samantha Nell / Michael Wahrmann.

Le reste de la programmation

Les Ateliers Réflexives Féminins de Dakar se veulent une contribution à l'émergence d'initiatives culturelles pluridisciplinaires où la femme occupe une place centrale : exposition d'art contemporain et de photographies, projections de films (documentaires, expérimentales et fictions), panels littéraires et universitaires, performances artistiques, workshop et débats de fond…
Le programme complet est en ligne sur le site officiel. Les Sabbar Artistiques - Ateliers Réflexives Féminins de Dakar sont un évènement organisé par Boul Fallé Images (fondée par Rama Thiaw et Amath Niane) et Café Congo, avec plusieurs partenaires.

Thierno I. Dia
africine@africine.org

haut de page


   liens films

Action Commandant (Action Kommandant) 2016
Nadine Cloete

Beast (The) 2016
Samantha Nell

Bleu Blanc Rouge de mes cheveux (Le) 2016
Josza Anjembe

Brotherhood - إخوان 2018
Meryam Joobeur

Congo, un médecin pour sauver les femmes 2014
Angèle Diabang

Daughters of the Dust (Filles de poussière) 1991
Julie Dash

Freedom Fields - ملاعب الحرية 2017
Naziha Arebi

Mariannes noires 2017
Mame-Fatou Niang, Kaytie Nielsen

Mayotte hip-hop (R)evolution 2016
Nadja Harek

New eyes 2015
Hiwot Admasu Getaneh

Noire Amérique 2016
Florent de la Tullaye, Caroline Blache

Rafiki 2018
Wanuri Kahiu

Sofia [réal. Meryem Benm'Barek] 2018
Meryem Benm'Barek


   liens artistes

Anjembe Josza


Arebi Naziha


Bayala Laurentine


Blache Caroline


César Filipa


Cissokho Aboubacar Demba


Cloete Nadine


Dash Julie


Gaï Ramaka Joseph


Gaye Yanis


Getaneh Hiwot Admasu


Harek Nadja


Joobeur Meryam


Kahiu Wanuri


Nell Samantha


Niane Amath


Niang Mame-Fatou


Thiaw Rama


   vnements

19/03/2019 > 24/03/2019
festival |Sénégal |
Sabbar Artistiques - Ateliers Réflexives Féminins de Dakar 2019
1ère édition

   liens structures

Boul Fallé Images (BFI)
Sénégal | Ouakam, Dakar

Gorée Island Cinéma
Sénégal | Ile de Gorée

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>