actuellement 18168 films recensés, 3168 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
publié le
07/10/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Djia Mambu est rédactrice à Africiné Magazine


Hadrien La Vapeur, coréalisateur


Corto Vaclav, coréalisateur


Apôtre Médard, dans Kongo, 2019


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Scène du film


Corto Vaclav et Hadrien La Vapeur, réalisateurs français






Africiné Magazine, the World Leader (Africa & Diaspora Films), Dakar

retour
 
Kongo, d'Hadrien La Vapeur et Corto Vaclav
El Gouna Film Festival (19-27 septembre 2019)


Dans une société dominée par des croyances ancestrales, Kongo nous immerge dans le monde spirituel de l'apôtre Médard, pasteur et guérisseur traditionnel, qui est également le médecin local qui libère les patients de sorts maléfiques et d'emprises démoniaques.
Personnage charismatique, il est à la fois vénéré et craint en raison de sa capacité surnaturelle à passer du monde des hommes au monde des esprits. Après une intervention, deux enfants sont retrouvés morts sur leur lit. Le guérisseur mystique est jugé publiquement, accusé de la mort des deux garçons par le père des enfants.
En tant que membre de la confrérie des Ngunza, l'Apôtre Médard a également pour mission de défendre l'esprit protecteur de la région, menacé par les projets miniers d'un conglomérat chinois. Cette mission devient de plus en plus urgente à la mort de son mentor spirituel, tandis que les sirènes, garantes des esprits locaux, se plaignent de cette nouvelle invasion coloniale.






Filmé à Brazzaville sur les rives du fleuve Congo, ce mi-documentaire mi-fiction interpelle le spectateur et questionne notre relation au rationnel. La proximité des auteurs avec les sujets montre leur fascination et leur intérêt pour le sujet, et le film décrit intelligemment un monde émotionnel réel loin du fantasme suggéré par le simple titre. Kongo est le genre de documentaire qui n'a pas besoin de voix off pour orienter les spectateurs et spectatrices mais où toutes les scènes sont profondément vécues par ceux-ci et celles-ci.
La rencontre entre la caméra expérimentale d'Hadrien La Vapeur et la vision anthropologique de Corto Vaclav résulte en une esthétique dans la photographie qui exprime les nuances entre le visible et l'invisible.

Présenté en première mondiale au Festival de film de Cannes 2019 (ACID), Kongo est le premier long métrage et la troisième collaboration entre le réalisateur Hadrien La Vapeur et l'anthropologue Corto Vaclav en République du Congo. Leurs précédentes productions comprennent : L'Etrange histoire de prince Dethmer (2018) et Tsikembe Tsifoula (2016). Ensemble, ils ont fondé Expédition Invisible qui regroupe leurs différents travaux.

Djia Mambu,
El Gouna, Septembre 2019

haut de page


   liens films

Kongo [real La Vapeur & Vaclav] 2019
Hadrien La Vapeur, Corto Vaclav


   liens artistes

La Vapeur Hadrien


Vaclav Corto


   vnements

14/05/2019 > 25/05/2019
festival |France |
Festival de Cannes 2019
72ème édition

19/09/2019 > 27/09/2019
festival |Égypte |
El Gouna Film Festival - GFF 2019
3ème édition.

   liens structures

ACID
France | Paris

Expedition Invisible
France | PARIS

Kidam
France | PARIS

Pyramide Distribution
France | PARIS

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>