actuellement 18168 films recensés, 3168 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Charles Ayetan
publié le
27/12/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique
retour
 
Five Fingers for Marseilles, de Michael Matthews
Une conversion avortée par la violente récidive


Le cinéma sud-africain continue de s'inspirer de la violence tragique qui a marqué l'histoire du pays du prix Nobel de la paix Nelson Mandela. Five Fingers for Marseilles du réalisateur Michael Matthews, s'inscrit dans ce registre.

En compétition long métrage fiction au 26ème Festival panafricain du cinéma et de la télévision (Fespaco), qui se déroule du 23 février au 2 mars 2019, Five Fingers for Marseilles est un film de 102 minutes qui embarque le cinéphile dans l'histoire saisissante post-apartheid d'une contrée sud-africaine baptisée Marseilles à travers les aventures périlleuses d'un club de cinq enfants comparés aux "cinq doigts"de la main ("five fingers", en anglais). Leur mission est de sauver les habitants de cette bourgade victime d'une oppression policière que seuls des gamins choisissent d'affronter. D'où le crime du jeune Tau, tueur de deux policiers, qui déclenche la trame d'un néo western sud-africain réalisé par Michael Matthews à partir d'un scénario de Sean Drummond, producteur et scénariste sud-africain.





Ce long métrage est fidèle au décor des films western ou cowboy - montagne, plaine, désert, poussières, bars, cabanes -, mais aussi à la narration nourrie de scènes de violence ou de méchanceté.
Des plans d'ensemble et large, aux gros plans et inserts, la photographie du film caractérise suffisamment le genre western mais surtout relève la persistance de l'oppression violente et le combat pour la liberté au prix de vies humaines ôtées à coups de fusil ou à l'arme blanche. Tourné en 2017, Five Fingers for Marseilles est le premier long métrage de Michael Matthews, auteur de nombreux films courts. Il éveille à travers son oeuvre, un questionnement dualiste sur l'éventualité d'un virement existentiel du mal vers la bonté, de la violence vers la paix, un chemin vers l'impossible conversion de celui qui est surnommé "le lion de Marseilles".

L'originalité de cette oeuvre filmique réside surtout dans le choix et le traitement du sujet qui aborde la question de la souffrance et la psychose face à une insécurité toujours subsistante dans les villes d'Afrique du Sud, comme dans de nombreuses cités d'Afrique et du monde.

Charles Ayetan (Togo)

Africiné Magazine, No4, Samedi 02 mars 2019, page 3 /// 26è FESPACO

Ce magazine est publié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC / AFFC). La publication a été rendue possible grâce au soutien de l'OIF, Africalia Belgium, le Goethe-Institut et l'Ascric-B. Il est réalisé par un collectif de 43 journalistes provenant de 22 pays.

Directeur de Publication : Khalil Demmoun

Comité de Rédaction
Sid-Lamine Salouka
Abraham Bayili
Ahmed Shawky
Robert Mukondiwa
Fatou Kiné Séne
Pélagie N'Gonana
Charles Ayetan
Yacouba Sangaré
Espéra Donouvossi

LES 43 PARTICIPANTS À L'ATELIER DE LA CRITIQUE AU FESPACO 2019
1. Abou ADAM (Côte d'Ivoire)
2. Anita AFATCHAO (Togo)
3. Charles AYETAN (Togo/ Bureau FACC)
4. Marco Ibrahima Sory BAH (Guinée Conakry)
5. Alceny Saïdou BARRY (Burkina-Faso/ASCRIC-B)
6. Abraham BAYILI (Burkina-Faso/ASCRIC-B)
7. Eugénie BILLA (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
8. Aboubakar CISSÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
9. Rodéric DÉDÉGNONHOU (Bénin)
10. Khalil DEMMOUN (Maroc, Bureau FACC)
11. Espéra DONOUVOSSI (Bénin/ Bureau FACC)
12. Sahar EL ECHI (Tunisie)
13. Salimata FOFANA (Mali)
14. Falila GBADAMASSI (France / Diaspora)
15. Cornélia GLÉLÉ (Bénin)
16. Youssoufa HALIDOU HAROUNA (Niger), Commissaire Facc
17. Victor KABRÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
18. Polly KAMUKAMA (Ouganda)
19. Annick Rachel KANDOLO (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
20. Alassane KÉRÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
21. Marcel KPOGODO (Bénin)
22. Renate LEMBA MUKOKO (RD Congo)
23. Aïssatou LY (Sénégal)
24. Nadege MBABAZI (Rwanda)
25. Josué MÉHOUENOU (Bénin)
26. Mwenda MICHENI (Kenya)
27. Souley MOUTARI (Niger)
28. Robert Garikai MUKONDIWA (Zimbabwe)
29. Ruth MYGNOLET SANDZOU (Gabon)
30. Yero Hamel N'DIAYE (Mauritanie)
31. Pélagie NG'ONANA (Cameroun/Bureau FACC)
32. Chinyere OKOROAFOR (Nigéria)
33. Aliou OURO TCHITCHIRI (Togo)
34. Fatoumata SAGNANE (Guinée / Commissaire FACC)
35. Sid-Lamine SALOUKA (Burkina-Faso/ Formateur)
36. Yacouba SANGARÉ (Côte d'Ivoire / Bureau FACC)
37. Annick SEDSON (Madagascar)
38. Fatou Kiné SÈNE (Sénégal/ Bureau FACC)
39. Ahmed SHAWKY (Egypte)
40. Rachel SOMÉ (Burkina-Faso /ASCRIC-B)
41. Pierre Patrick TOUKO (Cameroun)
42. Franklin UGOBUDE (Nigéria)
43. Patrick Hervé YOBODE (Bénin)

Mise en page : Korotimi Sérémé
Impression : IGIP +226 70 15 15 80

haut de page


   liens films

Five Fingers for Marseilles 2017
Michael Matthews


   liens artistes

Drummond Sean


Matthews Michael


   vnements

23/02/2019 > 02/03/2019
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
26e édition. Cinquantenaire.

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>