actuellement 18201 films recensés, 3176 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Falila Gbadamassi
publié le
29/01/2020
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique

Falila Gbadamassi est rédactrice à Africiné Magazine et membre de l'Académie des Lumières © DR


© DR


© Le Pacte


© Maxime Brault / Starface


Les producteurs des Misérables, sur la scène des Lumières 2020 © Maxime Brault / Starface


Alexis Manenti et Issa Perica (noeud papillon), acteurs dans Les Misérables © Frédéric Garcia / Starface


Giordano Gederlini (Les Misérables), Meilleur Scénario (avec Ladj Ly et Alexis Manenti) © DR


L'actrice Nina Meurisse (Camille), Révélation féminine 2020 © Frédéric Garcia / Starface


© Pyramide Distribution


L'acteur Roschdy Zem, allant recevoir son prix (Meilleur Acteur) © Maxime Brault / Starface


L'acteur Roschdy Zem (Roubaix, une lumière, 2019) © Frédéric Garcia / Starface


© Le Pacte


L'actrice Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu), Meilleure actrice 2020 © Jean-Baptiste Le Mercier / UniFrance


Le réalisateur Costa-Gavras (Lumière d'honneur 2020) © Frédéric Garcia / Starface


© Mars Distribution


© DR

retour
 
Lumières 2020 : l'Académie sacre "Les Misérables" pour célébrer son quart de siècle
Les correspondants de la presse internationale ont été bluffés par le premier long métrage du cinéaste français Ladj Ly. Les Misérables a reçu trois Lumières, dont celui du meilleur film, lors de l'édition 2020 qui coïncide avec le 25e anniversaire de l'Académie.


L'Académie des Lumières, composée de plus d'une centaine de correspondants de la presse étrangère en France, a décerné le Lumière du meilleur film au long métrage du cinéaste français Ladj Ly (né de parents maliens), Les Misérables, le 27 mai 2020 dans la prestigieuse salle de l'Olympia, à Paris. En recevant le prix, les producteurs des Misérables ont tenu à souligner que le film qui a inspiré la carrière cinématographique de Ladj Ly, La Haine de Mathieu Kassovitz (1995), avait reçu le Lumière du meilleur film 25 ans plus tôt, lors de la première édition de l'évènement qui distingue le cinéma français.




Les Misérables, la fiction qui a récolté 11 nominations aux César dont la cérémonie se tiendra le 28 février 2020 et qui représente la France à la prochaine édition des Oscars, est également repartie avec le Lumière du meilleur scénario. Ladj Ly le co-signe avec Giordano Gederlini et Alexis Manenti. Ce dernier a aussi impressionné l'Académie en tant que comédien. Le Lumière de la Révélation masculine lui a été décerné pour son rôle de policier de la BAC (Brigade anti-criminalité) aux méthodes très discutables dans la cité des Bosquets, à Montfermeil (banlieue parisienne).

Du côté des comédiennes, Nina Meurisse qui incarne la photojournaliste française Camille Lepage dans Camille de Boris Lojkine a décroché le Lumière de la révélation féminine. L'actrice donne admirablement vie à la photographe qui a couvert la guerre civile en Centrafrique et y a trouvé la mort. "Je pense qu'aucun de nous n'est ressorti le même de cette aventure. Cela a complètement bouleversé nos vies de rencontrer ces personnes et ce pays et de se dire qu'on ne les regarde pas du bon endroit", a confié Nina Meurisse en évoquant son tournage en Centrafrique, à l'issue de la cérémonie.




Noémie Merlant (Portrait de la jeune fille en feu de Céline Sciamma) et Roschdy Zem (Roubaix, une lumière d'Arnaud Desplechin) sont respectivement repartis avec le prix de la meilleure actrice et du meilleur acteur. J'accuse de Roman Polanski, cinéaste aujourd'hui très controversé en France, a décroché le Lumière de la mise en scène. Quelques heures plus tard, il battait un record en accumulant 12 nominations aux César 2020.

Pour son quart de siècle, l'Académie des Lumières a attribué un Lumière d'honneur à Costa-Gavras. Il lui a été remis, entre autres, par l'humoriste franco-marocain Gad Elmaleh qui a tenu le rôle principal dans son film Le Capital (2012). Costa-Gavras est aussi reparti avec le Lumière de la meilleure musique pour Alexandre Desplat. Le célèbre musicien français (dont la mère est Grecque) a composé la pétillante bande-originale de Adults in the Room, un film politique sur la crise grecque et la dernière oeuvre en date de Costa-Gavras. Le comédien et réalisateur italien Roberto Benigni (La Vie est belle, 1998) était, quant à lui, l'invité d'honneur de cette édition anniversaire. Avec son exubérance habituelle, il n'a pas manqué d'exprimer le plaisir que lui procurait l'attention de l'Académie des Lumières.

En ouvrant la cérémonie dont elle était la présidente, la comédienne française Isabelle Hupert a estimé que les prix décernés par la presse internationale (les Lumières ont été créées en 1995 par le producteur français Daniel Toscan du Plantier et le journaliste anglais Edward Behr) étaient l'expression d'un "autre regard" sur le cinéma français. Un cinéma auquel la présidente de l'Académie des Lumières, l'Américaine Lisa Nesselson, a chaudement rendu hommage. "Continuez à défendre l'exception culturelle", a-elle lancé à la salle. Continuez à protéger un système magnifique pour créer et montrer des films, grâce auquel, des dizaines de millions de spectateurs sortent pour voir, ensemble, les films sur grand écran en salles".

Le palmarès complet des Lumières 2020

* Meilleur Film : Les Misérables, de Ladj Ly

* Meilleure Mise en scène : Roman Polanski, pour J'accuse

* Meilleure Actrice : Noémie Merlant, pour Portrait de la jeune fille en feu

* Meilleur Acteur : Roschdy Zem, pour Roubaix, une lumière

* Meilleur Scénario : Ladj Ly, Giordano Gederlini et Alexis Manenti, pour Les Misérables

* Meilleure Image : Claire Mathon, pour Portrait de la jeune fille en feu

* Révélation féminine : Nina Meurisse, pour Camille

* Révélation masculine : Alexis Manenti, pour Les Misérables

* Meilleur Premier film : Nevada, de Laure de Clermont-Tonnerre

* Meilleure Coproduction internationale : It Must Be Heaven, de Elia Suleiman (Palestine)

* Meilleur Film d'animation : J'ai perdu mon corps, de Jérémy Clapin

* Meilleur Documentaire : M, de Yolande Zauberman

* Meilleure Musique : Alexandre Desplat, pour Adults in the Room

Falila Gbadamassi

haut de page


   liens films

Camille [real. Boris Lojkine]
Boris Lojkine

Misérables (Les) 2019
Ladj Ly

Roubaix, une lumière 2019
Arnaud Desplechin


   liens artistes

Desplechin Arnaud


Gavras Costa


Gederlini Giordano


Huppert Isabelle


Kassovitz Mathieu


Lojkine Boris


Ly Ladj


Manenti Alexis


Merlant Noémie


Sciamma Céline


   liens structures

Académie des Lumières
France | Paris

Pacte (Le)
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>