actuellement 17433 films recensĂ©s, 2916 textes recherche | » english  
films rĂ©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rĂ©dacteurs»
  Ă©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dĂ©pĂŞches »
  nouvelles de
la fĂ©dĂ©ration»
  la fĂ©dĂ©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Espéra Donouvossi
publié le
12/03/2007
» films, artistes, structures ou Ă©vĂ©nements liĂ©s Ă 
» les commentaires liĂ©s Ă 
retour
 
Africiné dote ses membres d'outils théoriques et pédagogiques
Atelier sous régional de formation des formateurs
Bulletin Africiné n°03 (FESPACO 2007), du Lundi 26 février 2007

Des journalistes de cinéma venus de 8 pays d'Afrique ont suivi du 19 au 24 Février 2007 à l'Institut Supérieur de l'Image et du Son (ISIS) de Ouagadougou une formation de formateurs à la lecture de l'image et à la critique cinématographique. Cette formation qui a été initiée par la Fédération Africaine de Critique Cinématographique (FACC) a pour objectif de rendre plus visible la critique cinématographique africaine pour le développement d'un cinéma de qualité en Afrique.

Inscrire la critique cinématographique africaine dans la critique internationale : c'est ce qui justifie la présence des journalistes venus du Bénin, Burkina, Côte d'Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Togo. La FACC a ouvert l'atelier, qui se tient en deux étapes, du 19 février au 04 mars 2007, à tous les journalistes spécialisés de ces 8 pays (deux journalistes sélectionnés sur dossier par pays). La critique cinématographique trouve justement des ambassadeurs de son développement à travers cet atelier qui a débuté en prélude aux manifestations de la 20ème édition de Fespaco 2007.
Cette formation sous-régionale a permis aux participants de s'outiller en techniques et méthode de l'analyse et de la critique de film. La formation qui a duré une semaine s'est axée sur plusieurs thèmes dont l'essentiel se résume à l'histoire du cinéma, à l'introduction à l'analyse filmique, aux genres cinématographiques, aux spécificités du documentaire et la technique pratique de l'interview. Cette partie théorique a été appuyée dans la soirée par la projection d'un film qui fait objet d'exercice ; discussion avec article à l'appui. Cet atelier est une étape capitale dans le plan d'action de la fédération car il devrait permettre d'instaurer une tradition critique dans les pays d'Afrique, l'activité critique ayant pour fonctions principales d'informer, d'évaluer, de promouvoir et d'éduquer. Cette formation donne déjà ses fruits - dans sa seconde étape (du 25 février au 04 mars 2007, à l'Hôtel Soritel) - à travers la publication de critiques sur les films en compétition au Fespaco 2007.
Rappelons enfin que cet atelier a été parrainé par le cinéaste burkinabé, Gaston Kaboré, et soutenu par l'Organisation Intergouvernementale de la Francophonie, Africalia (Belgique), le ministère français des affaires étrangères, le ministère burkinabé de la culture des arts et du tourisme et le FESPACO.

Espéra G. DONOUVOSSI (Bénin)

Article paru dans le Bulletin Africiné n°03 (FESPACO 2007), du Lundi 26 février 2007, page 7.

haut de page





   liens artistes

Kaboré Gaston


   liens structures

FESPACO
Burkina Faso | Ouagadougou 01

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>