actuellement 18087 films recensés, 3138 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Charles Ayetan
publié le
12/08/2008
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival
retour
 
"Caravane du Cinéma 2008" au Togo : Lancement de la deuxième édition
Après sa première tournée en 2007 dans les préfectures et sous préfectures du Togo, la "Caravane du Cinéma" se met en route pour son édition 2008 sous le signe d'une nouvelle aventure du 7ème art dans les villes de notre pays. La cérémonie de lancement officiel de cette caravane de cinéma a eu lieu dans la soirée du 9 juin dernier dans l'auditorium du Centre Culturel Français de Lomé.

Cette Caravane du Cinéma est organisée par l'Association pour la Promotion de La Culture, des Arts et des Loisirs (APCAL) du cinéaste togolais Jacques Do Kokou avec l'appui du Ministère de la Communication, de la Culture et de la Formation Civique, et le soutien financier du Service de Coopération et d'Action Culturelle (SCAC) de l'Ambassade de France au Togo.

Du 16 juin 2008 au 28 janvier 2009, "la Caravane du Cinéma 2008 proposera gratuitement deux films chaque soir dans un même lieu à partir de 19 heures, à Lomé, puis progressivement dans l'ensemble des préfectures du pays, le plus souvent en plein air et toujours dans un cadre convivial et adapté".

L'ambassadeur de France au Togo, M. Dominique Renaux, a déclaré dans son allocution que les séances de projections de la Caravane du cinéma sont pour le public "des moments privilégiés de découverte et de partage". Selon lui, "les initiatives comme celle-ci ont le mérité de créer des occasions de rencontres exceptionnelles et festives entre le cinéma et son public."

Pour le représentant du ministre de la communication, de la culture et de la formation civique, M. Paul Ayikoue, directeur national de la cinématographie, cette Caravane du Cinéma est à saluer car elle est "non seulement un facteur de divertissement et de sensibilisation, mais aussi une véritable source de réconciliation et de démocratie au sein de notre population togolaise."

Cette cérémonie de lacement a débuté par la projection d'un film de 26 minutes 50 secondes dénommé "La Caravane du Cinéma 2007", une synthèse de cette première tournée cinématographique, qui a suscité beaucoup d'enthousiasme au sein du public cinéphile.

Peu après cette cérémonie de lancement, M. Gérard Blondel du SCAC nous a confié sa "satisfaction quant au succès de la première édition de la Caravane du Cinéma 2007 qui a su honorer sa vocation d'aller à la rencontre des populations".

Au menu de ces soirées de cinéma, un film est enregistré sur place en vidéo et proposé le soir même à la population venue assister aux séances de projection des longs métrages francophones, comme, par exemple, les films primés au Festival International du Film et de la Télévision de Ouagadougou (FESPACO). Près de 260 projections de films sont prévus, précédées d'une présentation et suivies d'un débat. Par ailleurs, il sera organisé des ateliers d'initiation à l'intention des jeunes cinéphiles qui s'intéressent à la création audiovisuelle.

Grâce au rendez-vous de cette année, on peut croire que cet événement cinématographique tend à prendre un envol louable dans lequel serait bientôt entraîné le cinéma togolais. Mais alors, cette initiative fort appréciée continuerait-il de sevrer les habitants des milieux ruraux du pays ? En effet, à en croire la programmation, la Caravane du Cinéma 2008 n'a pas daigné prendre en compte la doléance des bénéficiaires de la première édition qui ont pourtant émis le souhait de voir cette initiative étendue dans les villages de notre pays. Il n'est peut-être pas encore trop tard pour se ressaisir en créant une brèche dans le programme en faveur des populations des zones les plus reculées pays.

Charles Ayetan
Togo

haut de page


   liens films

Ali Zaoua, prince de la rue 2000
Nabil Ayouch

Baara (Le travail) 1978
Souleymane Cissé

Buud Yam 1997
Gaston Kaboré

Heremakono - En attendant le bonheur 2002
Abderrahmane Sissako

Mille et une mains (Les) 1971
Souheil Ben Barka

Muna Moto | Enfant de l'autre (L') 1974
Jean-Pierre Dikongué Pipa

Pièces d'identité 1998
Mweze Dieudonné Ngangura

Wazzou polygame (Le) 1970
Oumarou Ganda


   liens artistes

Ayikoé Paul


Blondel Gérard


Do Kokou Jacques


   vnements

24/02/2007 > 03/03/2007
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2007 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
Le FESPACO, manifestation biennale attendue avec impatience par les cinéphiles, permet de dresser un bilan sur l'actualité des films africains, mais donne aussi accès (télévision) à des films, de qualité mais peu connus. Palmarès en fin de FESPACO.

26/03/2008 > 29/03/2008
festival |Sénégal |
Festival "Les Etalons de Yennenga - Grands Prix du Fespaco" (1er Cycle) - IFLSS ex CCF Dakar
Entrée libre. 1er cycle : du 26 au 29 mars. 2ème cycle : du 22 au 26 avril

28/02/2009 > 07/03/2009
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2009 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
La 21e édition se tiendra du 28 février au 07 mars 2009. 40ème anniversaire

   liens structures

AJCC-Togo
Togo | LOMÉ

Direction Nationale de la cinématographie du Togo (DNC)
Togo | LOMÉ

FESPACO
Burkina Faso | Ouagadougou 01

Ministère de la communication, de la culture, des arts et de la formation civique (Togo)
Togo | LOMÉ

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>