actuellement 17650 films recens√©s, 2958 textes recherche | » english  
films r√©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  r√©dacteurs»
  √©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  d√©p√™ches »
  nouvelles de
la f√©d√©ration»
  la f√©d√©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Jacques Bessala Manga
publié le
07/04/2009
Ľ films, artistes, structures ou √©v√©nements li√©s √† cette critique
Ľ les commentaires li√©s √† cette critique

Jacques Bessala Manga
















Bernard Auguste Kouemo Yanghu

retour
 
Waramutsého !, de Auguste Bernard Kouemo Yanghu
Une vérité si pesante
Le jeune réalisateur camerounais a commis un court métrage pour participer à la séance d'exorcisme collective sur le génocide rwandais.

Le g√©nocide rwandais de 1994 cessera-t-il un jour d'inspirer les r√©alisateurs ? Pas certain. Le court m√©trage Waramuts√©ho !, largement inspir√© du drame qu'a connu le Rwanda durant cette ann√©e damn√©e, met en sc√®ne deux √©tudiants, Kabera et Uwamungu, qui partagent les douleurs et les maigres joies de leur expatriation en France. Tout se passe pour le mieux, jusqu'au jour o√Ļ Kabera apprendra par t√©l√©phone, que son fr√®re et son cousin rest√©s au Rwanda, ont particip√© au massacre de la famille de Uwamungu. Le petit univers des deux amis va traverser une grave crise. Kabera portera lourdement le remords de ce crime qu'il n'a pourtant pas commis. Mais comment l'annoncer √† son ami, vu les circonstances graves de cette situation ? Lorsque Uwamungu va finalement √™tre inform√© du secret que lui cache son ami Kabera, une violente dispute va √©clater entre eux, jusqu'√† la limite extr√™me de la revanche. Heureusement, la force de leur amiti√©, surtout le pouvoir de l'humanisme dont Uwamungu se fait le chantre, chr√©tien convaincu qu'il est, va avoir raison des instincts de haine.

Bernard Kou√©mo, r√©sidant actuellement √† Toulouse en France o√Ļ il est √©tudie le cin√©ma, entre de plain-pied avec ce court m√©trage de fiction, g√©n√©reusement agr√©ment√© d'archives des atrocit√©s du g√©nocide rwandais, dans l'univers du drame psychologique. Pendant toutes les vingt et une minutes que dure le film, la tension est soutenue √† l'extr√™me. Les deux principaux protagonistes jouent √† la perfection leur r√īle, dans la stricte na√Įvet√© de leur adolescence agress√©e par une histoire dramatique √† laquelle ils sont de simples t√©moins impuissants. Sobre dans sa construction, le film se contente d'une vari√©t√© tr√®s s√©lective des plans et des d√©cors, qui oscillent entre l'√©troitesse de l'appartement des acteurs, les ateliers d'usine o√Ļ l'un et l'autre exercent de petits boulots et l'amphith√©√Ętre de leur universit√©. Le grand espace du stade d'entra√ģnement, qui seul permet les rare panoramiques du film, ouvre et cl√īture le film, comme pour exprimer le d√©sir de libert√© de deux √™tres qui doivent exorciser leur douleur en mettant toute leur √©nergie dans le sport.

Si le film p√™che par les d√©fauts de la plupart des premi√®res Ňďuvres, notamment avec une synchronisation sonore √† am√©liorer, des dialogues assez simplistes et un √©clairage assez moyen, il est n√©anmoins √† cr√©diter d'une logique politiquement correcte. L'auteur ne condamne pas. Il propose une grille de lecture personnalis√©e au spectateur. En cela, il fait Ňďuvre de cin√©ma, parce ce qu'il r√©ussit √† toucher les √©motions du public en un temps assez contraignant. Face √† la question de la fin: "Pourquoi ne m'as-tu rien dit ?". Le silence de Kab√©ra est plus √©loquent que toutes les justifications du monde.

Jacques Bessala Manga (Cameroun)

Article paru dans le Bulletin Africin√© n¬į11 (Ouagadougou), du samedi 07 mars 2009, durant le Fespaco 2009.
Bulletin publié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC, Dakar), avec le soutien du ministère burkinabè de la Culture, du Tourisme et de la Communication, du Fespaco, de l'Organisation Internationale de la Francophonie (OIF, Paris), du Ministère français des Affaires Etrangères, du Centro Orientamento Educativo (COE, Milan) et du Rurart (Poitou Charentes, France)

haut de page


   liens films

Waramutseho ! (Bonjour!) 2008
Bernard Auguste Kouemo Yanghu


   liens artistes

Kouemo Yanghu Bernard Auguste


   ťvŤnements

16/04/2005
rencontre/réunion |France |
11ème commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994
Rencontres, Commémorations, Initiatives organisées par Ibuka-France à Paris et en province

20/05/2005
rencontre/réunion |France |
11ème commémoration du génocide des Tutsi du Rwanda en 1994
Rencontres, Commémorations, Initiatives organisées par Ibuka-France à Paris et en province

07/04/2006
programme |France |
12ème anniversaire du génocide au Rwanda
Programme des Commémorations à Paris

28/02/2009 > 07/03/2009
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2009 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
La 21e édition se tiendra du 28 février au 07 mars 2009. 40ème anniversaire

23/03/2009 > 29/03/2009
festival |Italie |
Festival du Cinéma Africain, d'Asie et d'Amérique Latine de Milan 2009
19ème édition.

02/04/2009 > 19/05/2009
rencontre/réunion |France |
Commémoration du génocide des Tutsi au Rwanda
le Mémorial de la Shoah programme un cycle de projections, rencontres et de tables rondes

03/04/2009 > 13/04/2009
festival |France |
Ciné Sud de Cozes 2009
10e édition du Festival de Courts Métrages de réalisation africaine

   liens structures

Cinépress
Cameroun | Yaoundé

Courte √Čchelle Prod.
France | TOULOUSE

Horizon d'Afrique
Cameroun | YAOUND√Č

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>