actuellement 18014 films recensés, 3093 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Azzedine Mabrouki
publié le
05/05/2009
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Cannes 2009




Gilles Jacob, Président du festival


Zone Festival - Vue aérienne


Palme d'Or


Caméra d'Or

retour
 
Cannes 2009
Cannes, pompe à dollars

Dans quelques jours toute une armée (pacifique) d'envoyés spéciaux débarquera du monde entier sur la splendide Croisette de Cannes.
Encore tout étourdis par le décalage horaire, les confrères escaladeront les marches du "bunker", le palais haut de plafond du festival.
Après la fatigue du voyage, viendront les réjouissances.
Dès le lever du jour, avant même que le soleil ne soit haut dans le ciel, ils seront déjà dans les salles de projection. Ils ne manqueront pas d'avaler un croissant ou une pomme en guise de petit déjeuner, seulement ça. Et tout au long du festival ils pratiqueront d'interminables combines pour survivre, pour éviter les arnaques des restaurants,cafés, hôtels de Cannes, chaque année plus assoiffés de gains dans cette ville transformée en pompe à dollars et d'autres monnaies fortes, si possible tant soit peu épargnées par la crise.

Pour la plupart d'entre eux, ni palace luxuriant, ni plage, ni starlette langoureusement étendue sur le sable fin ; la sympathique meute cinéphile ne connaîtra qu'un seul havre obscur : la salle de cinéma.
Pauvres (relativement) mais vivement enthousiastes : il y aura cette année encore à Cannes plus d'images qu'on ne pourra ingurgiter en l'espace de 11 jours de projection.
Une masse impressionnante d'images dont le "bunker" accuse déjà réception,venues parfois de trés loin, d'Asie surtout car il semble que la crise ne touche pas sérieusement la production grandeur nature en Inde, Japon,Corée du sud et surtout en Chine, Shanghai et Hong Kong.

Au Marché international du film, les produits les plus variés, fictions, documentaires, dessins animés, vidéo, dvd circuleront et ne demanderont qu'à être vendus.
Au coude à coude et jusqu'à tard dans la nuit les acheteurs les acheteurs se rueront sur les petites salles du marché et s'ils concluent une bonne affaire, les glaçons tinteront dans les innombrables verres qu'offriront chaque nuit mille réceptions.
Univers étrange que le festival de Cannes. On n'y meurt jamais d'ennui. On y travaille et s'y amuse vingt quatre heures par jour. Devant le tourbillon d'images, on croque sa pomme et on ne démonte pas pour si peu.

Azzedine Mabrouki

haut de page





   vnements

13/05/2009 > 24/05/2009
festival |France |
Festival de Cannes 2009
62ème édition

13/05/2009 > 24/05/2009
festival |France |
Festival de Cannes 2009 : le Pavillon "les Cinémas du Monde"
Le Pavillon Les Cinémas du Sud devient le Pavillon Les Cinémas du Monde.

   liens structures

Association Française du Festival International du Film de Cannes
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>