actuellement 18090 films recensés, 3140 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Meriam Azizi
publié le
17/10/2009
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse

Meriam Azizi


2è édition, 2009


Bachir Hadjadj


Two Lakes Of Tears, de Mohamed Hassini


Mohamed Hassini


Ali Hassan dans Le Grand Voyage (Ibn Assabil), 1981


Mohamed Abderrahman Tazi


Nour Eddine Saïl


Serge Moati, 2008


Villa Jasmin (2008), de Férid Boughédir


Férid Boughédir


Oum Kalsoum


Oum Kalsoum dans Quand la femme chante (2004), de Mustapha Hasnaoui


Dhikra Mohamed


La Perle rare (À part ça, tout va bien)


Ahmed Essyad (1993), de Mustapha Hasnaoui


Badis (1988), de Mohamed Abderrahman Tazi


Badis (1988)


Lalla Hobby (1996), Mohamed Abderrahman Tazi


Film comique de Mahmoud Zemmouri, 2005


Bezness (1992), Nouri Bouzid


film musical de Florence Strauss, 2008


drame de Merzak ALLOUACHE, 2009


portrait de Lounès Matoub, par Younès Lalami


Association organisatrice du festival

retour
 
Après le Maghreb des livres, Le Maghreb des films
Le Maghreb des films : du 7 au 20 octobre 2009
C'est à l'initiative et grâce au combat des trois piliers de l'association Coup de soleil, que la deuxième session du Maghreb des films a démarré le 7 octobre aux 3 luxembourgs [1] jusqu'au 20 du mois pour l'île de France et le 12 novembre pour la France.
Bernard Gentil, président de l'association, Bachir Hadjadj, vice-président et Mouloud Mimoun, journaliste spécialiste du cinéma et de la musique et ancien rédacteur en chef de l'émission mosaïque FR3 affirment qu'avec le succès de la première tentative qui s'est tenue du 11 au 17 février 2009, la volonté de poursuivre s'est davantage confirmée.

Soutenue par la Ville de Paris et l'ACSé (Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances), cette deuxième partie de l'édition 2009 s'est donnée de l'élan.
Comparativement à celle de février, elle se caractérise par un programme aussi riche que varié. Ainsi, on enregistre une hausse du nombre de films sélectionnés, passant de 24 en février à 57 en octobre entre documentaires et fictions.

Chacun des trois pays du Maghreb (Algérie, Maroc, Tunisie) aura une belle part et sera représenté par une programmation qui obéit à la nature de sa production cinématographique actuelle avec un regard sur le passé. Aussi, le Maroc est-il présent à travers des films tout récents, d'autres même inédits tel que le long métrage Two lakes of Tears de Mohamed K. Hassini à peine venant d'être achevé.
Cela n'empêche pas le public, amateur des films montrés à l'aube de l'éveil au cinéma, d'admirer la collection du réalisateur marocain Mohammed Abderrhaman Tazi parmi laquelle figure le beau classique, Le grand voyage, sorti en 1981 et écrit par son ami Noureddine Saïl actuel directeur du CCM (centre cinématographique marocain).

Quatre nouveautés marquent l'embellissement de cette édition et dévoilent une ambition acharnée à prouver la nécessité d'offrir plus de visibilité et de suivi au cinéma maghrébin. Il y a une rétrospective du doyen du cinéma tunisien Nouri Bouzid constitue une aubaine pour ceux qui cherchent à se ressourcer de films difficilement disponibles en salles.
À noter aussi un hommage à Serge Moati, autre Tunisien mais de confession juive dont la projection au sein de ce programme de l'adaptation de son roman Villa Jasmin par le cinéaste Férid Boughédir s'inscrit parmi les exclusivités de l'événement.

Afflueront tout au long de ce Maghreb des films des documentaires musicaux : une bonne nouvelle, quand on connaît la rareté de ce genre dans les pays arabes. La rubrique "Musique en image" sera dédiée, entre autre, à deux divas de la chanson arabe : Oum kalthoum dans Quand la femme chante (2004) de Mustapha Hasnaoui et Dhikra Mohamed dans L'Étoile filante (2006) de Radhia Zouiouèche.

Dernière fenêtre sur un Maghreb cinématographique bien portant : dans une ambiance de pur humour le public a accueilli en riant à gorge déployée les deux collectifs En attendant demain et À part ça tout va bien. Créés par Sylvain de Zangroniz, Amine Bouyabene, Ernesto Oña et Hassan Zahi, ces deux collectifs fixent comme objectif la mise en scène de situation comique qui sous couvert de caricature bien élaborée, dénoncent la banalisation et l'instrumentalisation de la religion.
L'équipe est formée de jeunes talents prometteurs. À suivre de près !

Meriam Azizi

([1]) Les 3 Luxembourgs sont une salle de cinéma à Paris, dans le 5ème arrondissement.

haut de page


   liens films

9/3, mémoire d'un territoire 2008
Yamina Benguigui

À la recherche du mari de ma femme (Al-bahth an zaouj imaraatî) 1993
Mohamed Abderrahman Tazi

À part ça tout va bien - La Perle rare 2008
Zangro

À part ça, tout va bien - Le côté obscur 2008
Zangro

À part ça, tout va bien - Le cousin 2008
Zangro

À part ça, tout va bien - Le Jambon 2008
Zangro

À part ça, tout va bien - Les Nettoyeurs 2008
Zangro

Ahmed Essyad 1993
Mustapha Hasnaoui

Bab el Arch (Noce d'été) 2004
Moktar Ladjimi

Badis 1988
Mohamed Abderrahman Tazi

Beur Blanc Rouge 2005
Mahmoud Zemmouri

Bezness 1992
Nouri Bouzid

Blues de l'Orient (Le) 2008
Florence Strauss

En finir avec la guerre 2008
Mehdi Lallaoui

Étoile filante (L') 2006
Radhia Zouiouèche

Face à face [réal: Abdelkader LAGTAÂ] 2003
Abdelkader Lagtaâ

Fils de Bilal (Les) 2003
Julien Raout, Sébastien Pin

Grand voyage (Le) / Ibn Assabil [real. M.A. Tazi] 1981
Mohamed Abderrahman Tazi

Guerre du Golfe... et après ! (La) | Harbu al-khalîj wa ba'du ? 1992
Nouri Bouzid, Nejia Ben Mabrouk, Mostapha Derkaoui, Elia Suleiman, Borhane Alaouié

Halfaouine, l'enfant des terrasses 1990
Férid Boughédir

Harragas 2009
Merzak Allouache

Homme de cendres (L') 1986
Nouri Bouzid

Islam School Welkoum 2009
Zangro

Lalla Hobby 1996
Mohamed Abderrahman Tazi

Lounès Matoub, la voix d'un peuple 2007
Youcef Lalami

Making of, le dernier film 2006
Nouri Bouzid

Où vas-tu Moshé ? (Finemachiyamoché) 2007
Hassan Benjelloun

Poupées d'argile 2002
Nouri Bouzid

Quand la femme chante (When the woman sings) 2004
Mustapha Hasnaoui

Silences du Palais (Les) 1994
Moufida Tlatli

Tant que le ciel (Skud Igeni) 1988
Mustapha Mangouchi

Tunisiennes (Bent Familia) 1997
Nouri Bouzid

Two Lakes Of Tears 2008
Mohamed Hassini

Vacances de l'Inspecteur Tahar (Les) 1973
Moussa Haddad

Villa Jasmin 2008
Férid Boughédir


   liens artistes

Atbib Nadia


Boughédir Férid


Bouyabene Amine


Bouzid Nouri


Gentil Bernard


Hadjadj Bachir


Hasnaoui Mustapha


Hassan Ali


Hassini Mohamed


Kalsoum Oum


Kalthoum Oum


Mimoun Mouloud


Moati Serge


Mohamed Dhikra


Oña Ernesto


Saïl Nour Eddine


Tazi Mohamed Abderrahman


Zahi Hassan


Zangro


Zouiouèche Radhia


   vnements

05/02/2005 > 06/02/2005
salon/foire |France |
Maghreb des livres 2005
La Tunisie est l'invitée d'honneur de cette 11ème édition. Poursuivant ses objectifs de rapprochement des peuples et de meilleure connaissance des cultures Maghrébines, l'association Coup de soleil invite le public à découvrir son événement phare.

25/02/2006 > 26/02/2006
salon/foire |France |
Le Maghreb des livres 2006
organisé par l'association "Coup de soleil"

07/02/2009 > 08/02/2009
salon/foire |France |
Le Maghreb des livres 2009 (Spécial Maroc)
15ème édition, organisé par l'association "Coup de soleil"

11/02/2009 > 17/02/2009
festival |France |
Le "Maghreb des films Paris - banlieue" 2009
la richesse du cinéma maghrébin

07/10/2009 > 12/11/2009
festival |France |
Le Maghreb des films 2009
Projections, rencontres, débats autour des films maghrébins pour partager le plaisir du cinéma, faire découvrir une cinématographie en pleine évolution et mal connue, tel est le but du Maghreb des films

   liens structures

ATPCC (Association Tunisienne de la Promotion de la Critique Cinématographique)
Tunisie | TUNIS

Centre Cinématographique Marocain (CCM)
Maroc | RABAT

Collectif "À part ça tout va bien"
France | BORDEAUX

Coup de soleil
France | Paris Cedex 01

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>