actuellement 17433 films recens√©s, 2916 textes recherche | » english  
films r√©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  r√©dacteurs»
  √©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  d√©p√™ches »
  nouvelles de
la f√©d√©ration»
  la f√©d√©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Almahady Cissé, Valentine Sanou
publié le
01/03/2011
Ľ films, artistes, structures ou √©v√©nements li√©s √† cette analyse
Ľ les commentaires li√©s √† cette analyse
retour
 
Hommage à Sotigui Kouyaté
L'homme-baobab
Bulletin Africin√© n¬į12 - FESPACO 2011

Dans le cadre de l'hommage √† Sotigui Kouyat√©, il est pr√©vu une s√©rie de projections dont le film Sia, le r√™ve du Python (2002) de Dani Kouyat√© au cin√© Burkina le samedi 26 f√©vrier √† 21 heures. Dans ce film Sotigui Kouyat√© tenait l'un r√īle des r√īles principaux, celui de chef des arm√©es et de la police. Ce fut une occasion pour les spectateurs de rendre un vibrant hommage √† l'illustre disparu.

Le jeu de l'homme…

Malgr√© le poids de l'√Ęge, l'homme se reconnait √† travers ce dynamisme, ce s√©rieux et cet engagement qui le caract√©risent. Son jeu accroche et touche plus d'un spectateur dans ce grand film de Dani Kouyat√© : Sia, le r√™ve du Python.
Dans ce chef d'Ňďuvre, Sotigui Kouyat√© (Wakhan√© Sakho) endosse une part pas des moindres aux c√īt√©s de Fatoumata Diawara (Sia Yatabar√©), Hamadoun Kassogu√© (Kerfa le fou), et Habib Demb√©l√© (Balla le griot).
(Wakhan√© Sakho) est d√©test√© et craint par le peuple dans la pratique de sa responsabilit√© de chef des arm√©es et de la police. Il incarne la violence du pouvoir (√† travers ses soldats). Le souverain (Kaya Maghan) Kardjigu√© La√Įco Traor√© r√©prime durement son peuple malgr√© les conseils avis√©s de Wakhan√©.
Il est l''homme le plus important du dispositif s√©curitaire, de par son engagement et son grand sens du respect de la parole donn√©e. Il se bat corps et √Ęme pour rassurer le roi et lui permet de se maintenir au tr√īne.
Un militaire reste avant tout un p√®re sensible. Et c'est la grande le√ßon que Sotigui traduit √† travers ce r√īle que lui a offert son propre fils. Est -ce que cela ne renvoie pas √† un aspect de la relation entre le cin√©aste Dani Kouyat√© et son p√®re.

… Le baobab !

‚Äė'C'est un grand acteur‚Ķ je suis √©tonn√© de voir qu'√† son √Ęge qu'il puisse incarner un tel r√īle'', a d√©clar√© √©mu un spectateur √† la fin du film.
"√Ä travers le r√īle qu'il incarne, il continue d'√™tre une source d'inspiration pour la g√©n√©ration actuelle", rench√©rit une spectatrice. Avant de poursuivre : "j'ai aim√© comment en fin strat√®ge, il a port√© au pouvoir Mamadi [le pr√©tendant au tr√īne]. Cela rel√®ve de la real politik‚Ķ Et c'est toujours d'actualit√©".
Pour le ministre burkinabé de la Culture, du tourisme et de la francophonie, M. Filippe Savadogo, il fut juste un baobab, car à 74 ans, il a tout donné pour le rayonnement de l'art et de la culture africaine.
Revenant sur le parcours de l'homme, il a d√©clar√© que Sotigui Kouyat√© fut √† la fois un acteur, conteur √©m√©rite et un homme de th√©√Ętre.
Sotigui fut aussi un philosophe, estime le ministre. De son vivant, souligne -t -il, il aimait √† dire qu'il y a trois v√©rit√©s : ‚Äė'ma v√©rit√©, ta v√©rit√© et la v√©rit√©‚Ķ''
""De ces trois vérités surgit toujours la vérité", conclut, dans une métaphore, le ministre Filippe Savadogo.
Les hommes de ce talent ne peuvent pas disparaitre de notre mémoire. Car comme le dit le poète sénégalais, Birago Diop "les morts ne sont pas morts…"

Valentine Sanou (ASCRIC-Burkina)
Almahady Cissé (Mali)

Paru le Lundi 28 f√©vrier 2011, Bulletin Africin√© n¬į12 - Ouagadougou (Burkina Faso), FESPACO 2011 - n¬į1, pp. 1 et 4.

haut de page


   liens films

Sia, Le rêve du python 2001
Dani Kouyaté


   liens artistes

Kouyaté Dani


Kouyaté Sotigui


Savadogo Filippe


   ťvŤnements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e édition

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

AMACRI (Association Malienne des Critiques du Cinéma)
Mali | BAMAKO

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

Ministère des Affaires étrangères (France)
France | Paris

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>