actuellement 17679 films recensés, 2971 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Baba Diop
publié le
19/03/2011
films, artistes, structures ou événements liés à cet entretien
les commentaires liés à cet entretien
retour
 
Dany Kouyaté : "Mon père est ma plus grande école…"
FESPACO 2011 : Hommage Sotigui Kouyaté
Il se dégageait [...] dimanche 27 février 2011 autour de la tombe de Sotigui Kouyaté, où s'étaient rassemblés parents, amis et admirateurs, un profond respect. Une cérémonie en toute simplicité comme l'aurait voulu ce comédien et acteur dont il serait superflu d'ajouter qu'il fut un homme talentueux. Il ne se voulait pas la réincarnation de la sagesse tout au plus son enveloppe. Au sortir du cimetière municipal de Gounghin, Dani Kouyaté, cinéaste et fils de Sotigui témoigne.

Africiné : Comment ressentez vous tous les hommages qui sont adressés à votre père Sotigui Kouyaté, homme de théâtre et de cinéma ?

Dani Kouyaté : Je pense que tous ces hommages, qui lui sont rendus à travers le monde, prouvent simplement que la mémoire est vivante et que les morts ne sont pas morts.

Africiné : Votre père vous a beaucoup accompagné dans votre carrière cinématographique. Aujourd'hui absent, dans quel état d'esprit aborderez-vous votre prochain film ?

D.K. : Le problème de son absence ne se pose pas, car il a toujours été en moi. Comme je l'ai souvent dit : "Mon père est mon école, ma plus grande école" et comme cela se passe généralement dans la famille des griots, "Après le père, tu prends le témoin et tu continues". Je continue le travail que mon père m'a légué.

Africiné : En un mot, que voulez vous que l'on retienne de Sotigui Kouyaté ?

D.K. : L'humilité. Son humilité. L'humilité et la persévérance dans le travail.

Propos recueillis par Baba Diop

haut de page


   liens films

Keïta ! l'héritage du griot 1995
Dani Kouyaté

Sia, Le rêve du python 2001
Dani Kouyaté


   liens artistes

Kouyaté Dani


Kouyaté Sotigui


   vnements

26/02/2011 > 05/03/2011
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2011 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
22e édition

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cet entretien :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>