actuellement 17524 films recensĂ©s, 2947 textes recherche | » english  
films rĂ©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rĂ©dacteurs»
  Ă©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dĂ©pĂŞches »
  nouvelles de
la fĂ©dĂ©ration»
  la fĂ©dĂ©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cet evenement
» tous les textes Ă  propos de cet evenement
» les liens autour de cet evenement
retour
 

Festival International du Film Francophone de TĂĽbingen-Stuttgart 2010
27ème Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart. Section Afrique : les 50 ans d'indépendance de l'Afrique de l'Ouest et du Sénégal.

2010-11-04 > 2010-11-10

festival

Tübingen, Stuttgart, Mössingen
Allemagne
[envoyer un mail]
site : http://www.filmtage-tuebingen.de

 

Romain Goupil est le président du jury international.

Depuis sa création en 1984, le festival offre un panorama des cinémas francophones. Désormais établi entre Tübingen et Stuttgart, il est la plus importante manifestation consacrée au cinéma de langue française dans le monde germanophone. Chaque année, un public de cinéphiles et de professionnels s'y retrouve pour découvrir les tous derniers films de la francophonie venus de France bien sûr, mais aussi de Belgique, de Suisse, du Quebec, de l'Afrique...

En janvier 2010, le Festival International du Film Francophone de Tübingen-Stuttgart s'est doté un nouveau délégué général : Christopher Buchholz, en remplacement d'Andrea Wenzek.

Le festival débute le 4 novembre à 19h30 avec la projection du film "Ces amours-là" de Claude Lelouch. Le réalisateur sera présent au cinéma Museum pour la première allemande de son nouveau film.
De plus, le nouveau directeur du festival et également cinéaste, Christopher Buchholz, a élargi le programme en apportant quelques nouveautés.

Les valeurs sûres du Festival International du Film Francophone :
Neuf nouveaux films français, belges, canadiens, tunisiens et suisses sont en compétition : "Donoma" (F, Djinn Carrénard); "La pieuvre" (F, Laetitia Carton); "La vie au ranch" (F, Sophie Letourneur); "Les amours imaginaires" (Ca, Xavier Dolan); "Les secrets" (F, CH, T, Raja Amari); "Les signes vitaux" (Ca, Sophie Deraspe); "Q'un seul tienne et les autres suivront" (F, Léa Fehner); "Robert Mitchum est mort" (F, B, O. Babinet, F. Kihn); "Un poison violent" (F, Katell Quilévéré). Les gagnants remporteront un des importants prix (voir ci-dessous).
23 nouveaux films français, belges, canadiens, haïtiens, congolais et suisses, de tous genres, concourent pour avoir les faveurs du public.
17 films sont nominés pour la compétition de films français (prix d'aide à la distribution, voir ci-dessous) : "Donoma" (Djinn Carrénard); "La pieuvre" (Laetitia Carton); "La vie au ranch" (Sophie Letourneur); "Q'un seul tienne et les autres suivront" (Léa Fehner); "Robert Mitchum est mort" (Babinet, F. Kihn); "Un poison violent" (Katell Quilévéré); "Bus Palladium", (Christopher Thompson); "Ce n'est qu'un début", (J.-P. Pozzi, P. Barouquier); "Ces amours-là", (Claude Lelouch); "Entre nos mains", (Mariana Otero); "Hadewijch", (Bruno Dumont); "L'arbre et la forêt", (Ducastel/Martineau); "Les mains en l'air", (Romain Goupil); "Les petits ruisseaux", (Pascal Rabaté); "Moloch Tropical", (Raoul Peck); "Nenette", (Nicolas Philibert); "Sans queue ni tête", (Jeanne Labrune).

La section Afrique met en lumière les 50 ans d'indépendance de l'Afrique de l'Ouest et du Sénégal.

Compétition de films français
Prix d'aide à la distribution : 20 000 €, offert par Unifrance et la MFG du Bade-Wurtemberg. Le film du gagnant sera distribué dans les cinémas allemands.
Grand Prix du court métrage : 1 000 €, offert par Carsten Schuffert (Bewegte Bilder Event GmbH de Tübingen). Le jury international récompense le court-métrage le plus novateur.

Compétition internationale
Grand Prix du long métrage : 5 000 €, offert par Volker Lamm, soutien financier des cinémas de Tübingen (Vereinigte Lichtspiele)
Prix du public de Tübingen : 2 500 €, offert par Volker Lamm.
Prix du public de Stuttgart : 2 500 €, offert par la ville de Stuttgart.
Prix de la critique : 2 000 €, offert par Peter Erasmus, gérant des cinémas d'art et d'essais de Stuttgart (Arthausfilm GmbH Stuttgart). Un jury de critiques de cinéma, membres de l'Association allemande des critiques de cinéma, récompense le film le plus novateur.
Prix spécial du jury : caméra vidéo numérique kodak playsport, pour le meilleur montage, décerné par le jury international.
Prix du jury des élèves
Les élèves cinéphiles de Tübingen recommandent le meilleur film jeunesse parmi cinq films nominés, choisis dans tout le programme.

Festival TV
En coopération avec le département médias de l'université de Tübingen et de la chaîne SWR, le Festival International du Film Francophone offre à des jeunes étudiants d'une discipline liée aux médias, différentes formations pratiques. Ainsi, lors de la production de courtes émissions autour du festival, les participants apprendront toutes les étapes qui permettent de réaliser une chronique télévisée complète, de la rédaction au direct en passant par la vidéo et le montage.

Section africaine (Programmateurs)
Bärbel Mauch, Bernd Wolpert et Jörg Wenzel.
Manager du programme : Hasan Ugur.


Partenaires du 27ème Festival International du Film Francophone
Le 27ème Festival International du Film Francophone bénéficie du soutien financier du ministère d'État du Bade-Wurtemberg, des villes de Tübingen et de Stuttgart, du service des églises évangéliques pour le développement (Evangelischer Entwicklungsdienst), de la LFK (autorité audiovisuelle) de Stuttgart, du BKM (gouvernement fédéral pour la culture et les médias) de Bonn, de l'office franco-allemand pour la jeunesse, de l'ambassade de France, de SODEC, du consulat suisse et du ministère des affaires étrangères. Le Festival International du Film Francophone a pour partenaires l'institut français de Stuttgart et l'institut culturel franco-allemand de Tübingen. Ses partenaires médias sont TV5Monde, le journal Schwäbisches Tagblatt, SWR4 Radio et la radio libre Wüste Welle.

Palmarès du 27e Festival international du film francophone Tübingen et Stuttgart 2010.

Le Grand Prix du long-métrage est décerné au film "Les signes vitaux" de Sophie Deraspe (Canada 2010)

Le Prix du public de Tübingen/Prix d'aide à la distribution est décerné au film "Les mains en l'air" de Romain Goupil (France 2009)

Le Prix du public TV5monde de Stuttgart est décerné au film "Toumast" de Dominique Margot (Suisse 2010)

Le Prix de la critique est décerné au film "Les secrets" de Raja Amari (Tunisie/Suisse/France 2010)

Le Grand Prix du court-métrage de Tübingen est décerné à "Nawewe" de Ivan Goldschmidt (Belgique 2010)

Le Prix du montage de Tübingen est décerné au film "Un poison violent" de Katell Quillévéré (France 2010)

Le Prix du jury junior est décerné au film "Ce n'est qu'un début" de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier (France 2010)


Jury international
Romain Goupil (Président), Marcela Iacub, Mathilde Bonnefoy, Sophie Salbot et Francesco Ranieri Martinotti

"Les signes vitaux" de Sophie Deraspe (Canada 2010) reçoit le 3ème Grand Prix du long-métrage d'une valeur de 5 000 euros offert par Volker Lamm, mécène des cinémas de Tübingen.
Justification : "Nous avons décidé de remettre le grand prix du jury au film "Les signes vitaux" de Sophie Desrape pour la force et l'évidence avec lesquelles ce film montre un sujet impossible à rendre, la mort, tout en faisant participer le spectateur à ce mystère irréductible."

19ème Prix du public de Tübingen et Prix d'aide à la distribution
Le public de Tübingen a décidé de recommander aux cinéphiles allemands le film "Les mains en l'air" de Romain Goupil (France 2009) et lui a décerné le 19ème Prix du public de Tübingen. D'une valeur de 2 500 euros, il est offert par Volker Lamm des cinémas "Vereinigten Lichtspielen" + la somme de 20 000 euros du prix d'aide à la distribution offert à parts égales par Unifrance et le fonds de soutien au film MFG du Bade-Wurtemberg.

4ème Prix du public de Stuttgart : Prix du public TV5Monde de Stuttgart
Le Prix du public TV5Monde de Stuttgart est décerné au film "Toumast - entre guitare et kalaschnikov" de Dominique Margot (Suisse 2010). Le prix, d'une valeur de 2 500 euros, remis à la réalisatrice est offert à parts égales par la ville de Stuttgart et par TV5Monde.

Prix de la critique
Le jury de la critique, composé de trois membres de la Fédération allemande des critiques de cinéma : Kira Taszman, Marc Hairapetian et Karlheinz Oplustil, décerne le Prix de la Fédération allemande de la critique au meilleur premier ou second long métrage. Le jury a décidé de remettre le prix au film "Les secrets" (Tunisie/Suisse/France 2010) de Raja Amari.
Justification : "Le film de la Tunisienne Raja Amari raconte une histoire inhabituelle et radicale. Trois femmes vivent secrètement dans une maison à l'abandon. Elles forment une communauté isolée, liée par de sombres secrets. Lorsque le propriétaire de la demeure revient, deux mondes s'affrontent : un mode de vie archaïque et un autre moderne. Un conte cruel voit le jour à travers des images insistantes qui créent une alternance allégorique d'ombre et de lumière et pas seulement grâce au jeu intensif des actrices."
Le prix d'une valeur de 2 000 euro remis à la réalisatrice est offert par Peter Erasmus, exploitant de cinémas, Arthaus Filmtheater Stuttagrt GmbH.

5ème Prix du court-métrage : Grand Prix du court-métrage de Tübingen
Le 5ème Prix du court-métrage est décerné par le jury international au film "Nawewe" d'Ivan Goldschmidt (Belgique 2010). Le prix d'une valeur de 1 000 euros est remis au réalisateur et est offert par Bewegte Bilder Medien AG de Tübingen.
Justification : Nous avons décidé de remettre le prix du court-métrage à "NaWewe" de Ivan Goldschmidt pour la manière dont il déconstruit, avec les armes de l'humour, la notion d'origine dans le contexte d'un projet génocidaire.

1er Prix du montage de TĂĽbingen
Le jury international a trouvé particulièrement réussi le montage du film "Un poison violent" de Katell Quillévéré (France 2010). Le monteur reçoit le prix d'une valeur de 500 euros offert par Stefan Paul, Arsenal, et une caméra vidéo numérique "Kodak Playsport".
Justification : Le jury décerne le prix du meilleur montage, au film "Un poison violent" par Katel Quillévéré, monté par Thomas Marchand, pour la délicatesse et l'élégance avec laquelle le montage a réussi à faire passer beaucoup des enjeux du film dans le non-dit.

Prix du jury junior
Le jury junior, composé de 5 élèves de Tübingen et de Mössingen recommandent aux jeunes cinéphiles le documentaire avec lequel on apprend et on rit "Ce n'est qu'un début" de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier (France 2010).
Justification : Les philosophes de cinq ans impressionnent par leurs réflexions intelligentes sur les thèmes de la domination, de la liberté, de l'amour et de la mort. L'idée d'amener des enfants à penser et à discuter et de pouvoir les observer en tant que public nous a plu. C'est un film qui mérite vraiment d'être vu une deuxième fois."

________________________

Herzlich Willkommen zu den 27. Französischen Filmtagen Tübingen-Stuttgart!

Kino öffnet das Fenster in andere Welten. Mit dem frankophonen Film kommt man dabei um den ganzen Globus - von Frankreich über Afrika bis nach Kanada. Seit 1984 bieten die FRANZÖSISCHEN FILMTAGE Tübingen-Stuttgart eine ungewöhnliche Bandbreite an Filmen aus der Frankophonie, ganz besonders natürlich aus dem Nachbarland Frankreich. Das Festival gilt in Deutschland als das Schaufenster des französischsprachigen Films - sowohl für das kinobegeisterte Publikum als auch für die Fachbranche.

Im Mittelpunkt der FRANZĂ–SISCHEN FILMTAGE stehen jedes Jahr aufs Neue die aktuellsten und interessantesten Produktionen aus der gesamten Frankophonie.
Das Festival hat sich mittlerweile als Festival des vor allem jungen, noch unentdeckten frankophonen Kinos etabliert.

Zum Programm gehören auch Retrospektiven, Hommagen, aktuelle französische Dokumentarfilme, Kurzfilme und natürlich der Wettbewerb um viele Filmpreise.

Alle weiteren Informationen werden Sie rechtzeitig hier finden.


Die Französischen Filmtage Tübingen-Stuttgart haben einen neuen Festivalleiter!
Christopher Buchholz
heißt der neue Leiter der Französischen Filmtage Tübingen-Stuttgart. Wir freuen uns sehr, dass die Mitgliederversammlung des Filmtage Tübingen e. V. ihn am vergangenen Samstag mit großer Mehrheit zum Nachfolger von Andrea Wenzek gewählt hat. Der in Amerika geborene und größtenteils in Frankreich aufgewachsene Sohn von Horst (Hotte) Buchholz ist im Filmbusiness zu Hause. In Deutschland ist er vor allem durch seinen mehrfach ausgezeichneten Dokumentarfilm über seinen berühmten Vater „Horst Buchholz … mein Papa"bekannt. Auch als Schauspieler hat der mehrsprachige Christopher Buchholz in den letzten Jahren in vielen internationalen Filmproduktionen mitgewirkt. Er tritt zum 1. Februar 2010 sein Amt an.

„Ich habe die prägenden Jahre, den größten Teil meiner Schulzeit, in Frankreich verbracht und das französische Kino, wie man sagt, mit der Muttermilch aufgesogen. Ich habe eine große Affinität und Leidenschaft für den französischen Film und die französische Kultur [...]. Ein Festival, das ist für mich, als ob man gute Freunde nach Hause einlädt und ihnen verspricht, dass sie sich gut unterhalten und anregende Diskussionen haben, dass sie gut essen und viele interessante Menschen kennenlernen werden - Kernattribute der frankophonen Kultur."

Der neue Leiter möchte die Bedeutung der Französischen Filmtage gerade im Bereich des jungen Autorenkinos weiter ausbauen und das Festival mit Workshops für junge Filmbegeisterte und weiteren Diskussionsrunden bereichern.

„Wie freuen uns auf die jetzt beginnende Zusammenarbeit mit dem neuen Festivalleiter, den wir bereits bei der Vergabe des Verleihförderpreises am 27. Januar in Berlin vorstellen."
(Susanne Hockling, Vorstand Filmtage TĂĽbingen e. V.)

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

Donoma

Robert Mitchum est mort

Ce n'est qu'un début

Solutions locales pour désordre global

Na Wewe (Toi aussi)

Toumast entre Guitare et Kalachnikov

Moloch Tropical

Secrets (Les) - Dowaha

Qu'un seul tienne et les autres suivront

Signes vitaux (Les)


haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Attaché/e de presse
Natalie Kirch

Conférencier/e
LĂ©andre-Alain Baker
Sophie Salbot
Thierno Ibrahima Dia
Mama Keïta (réalisateur)

Consultant/e
Olivier Pierre

Directeur/trice de festival
Christopher Buchholz

Président/e du Jury
Romain Goupil

Programmateur/trice
Jörg Wenzel
Bärbel Mauch
Bernd Wolpert

RĂ©alisateur/trice
Raoul Peck
Raja Amari
Claude Lelouch
LĂ©a Fehner
Djinn Carrénard
Fred Kihn
Pierre Barougier
Dominique Margot
Samba FĂ©lix Ndiaye
Ousmane William Mbaye
Coline Serreau
Olivier Babinet
Jean-Pierre Pozzi
Sophie Deraspe

Responsable
Hasan Ugur

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de l'événement
   

haut de page

 

 

 

 

?>