actuellement 18087 films recensés, 3138 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
tous les films en rapport avec cette structure
tous les textes à propos de cette structure
les liens autour de cette structure
retour
 

Office National du Cinéma Guinéen (ONACIG)
Distribution | Opérateur culturel | Production | Production déléguée | Centre de ressources

Mohamed Camara, Directeur
BP 1237
CONAKRY
Guinée
tel.1 : +224 30 44 31 22
tel.2 : +224 46 41 47 97
fax : +224 30 41 46 73

 

Office National du Cinéma, de la Vidéo et de la Photo (ONCVP)

Organisme du ministère de l'information et de la communication

La Régie Nationale de Cinématographie et de Photographie (rapidement connue sous le nom de Syli-Cinéma-Photo) est créée par le décret du 2 juin 1967.
Elle dispose très vite d'un "complexe cinématographique (laboratoire, salle de mixage, plateau d'enregistrement, auditorium, etc.)2 et de l'ouverture d'une grande salle de cinéma au cœur de Conakry, constituaient autant de manifestations de la vitalité du cinéma guinéen. [..] Intégré au Ministère de l'information et entièrement financé par le Ministère chargé du Plan, le cinéma guinéen - c'est-à-dire Syli-Cinéma- Photo - compta jusqu'à 130 salariés et produisit quelque 100 films pour la période 1976-1984. La libéralisation de la vie nationale au moment de la Deuxième République (3 avril 1984) a transformé ce paysage en profondeur : l'Office National de la Cinématographie de la Guinée (ONACIG) succède à Syli-Cinéma-Photo ; il y a compression de personnel et la production est en chute libre.
Le 28 janvier 1997 un nouveau décret précise les statuts de l'ONACIG, lui donnant pleine autorité sur "toutes les activités du secteur cinéma" (Article 4) et, qui plus est, lui confiait la responsabilité "de veiller à la fixation et à la conservation du patrimoine national et de la mémoire collective sur support durable" (Article 5). "
Robert Daudelin - "Où sont les films guinéens ?", Journal of Film Preservation / 74 / 2007
Source : www.bafilablog.com/p/crag.html
Par décret du président de la République par intérim et président de la Transition, le général Sékouba Konaté, publié le jeudi 25 mars 2010, ont été nommés
- Directeur général de l'office national du cinéma, de la vidéo et de la photographie (ONACIG), monsieur Mohamed Camara, cinéaste (confirmé dans ses fonctions) ;
- Directeur général adjoint de l'office national du cinéma, de la vidéo et de la photographie (ONACIG), monsieur Gahité Fofana, Cinéaste (en remplacement de M. Nabika SYLLA);

L'ONACIG porte le nom de Office National du Cinéma, de la Vidéo et de la Photo (ONCVP) dans le décret N° D /221/PRG/CNDD/SG PRG/2009 signé à Conakry, le 09 novembre 2009 par le Capitaine Moussa Dadis CAMARA, Président de la République, Chef de l'Etat, Président du Conseil National pour la Démocratie et le Développement, Commandant en Chef des Forces Armées (où Mohamed Camara est confirmé comme Directeur Général).

haut de page

 

 

 

film(s) lié(s)

Pâpâ 2007
Production

Enfant noir (L') 1995
Production

Djembefola 1992
Production

Blanc d'ébène 1991
Production

Musiques de Guinée : musiques de la forêt et de la Haute-Guinée 1987
Production

Musiques de Guinée : musiques de la côte et du Foutta Djallon 1987
Production

haut de page

 

 

 

personne(s) liée(s)

Directeur/trice
Mohamed Camara

Responsable
Gahité Fofana

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour de la structure Office National du Cinéma Guinéen (ONACIG)
   

 



Critique
Palmarès Clap Ivoire 2013
Écho, premier prix du documentaire Uemoa 2013.
Oumy Régina Sambou
publié le 07/09/2013 23:09:45
 

 



Critique
Ouverture Clap Ivoire 2013, Abidjan
Début de la 13ème édition du festival de courts métrages ouest-africains.
Oumy Régina Sambou
publié le 04/09/2013 22:09:45
 

 



Reportage/festivals
1ère quinzaine du cinéma guinéen (avril 2010)
Démarrage dans le deuil
Fatoumata Sagnane
publié le 21/04/2010 19:04:10
 

 

texte(s) sur le site Africultures.com



Entretien
Mohamed Camara :"Nous devrons filmer notre Histoire afin d'aider le pays à se développer"
entretien de Fatoumata Sagnane avec Mohamed Camara, directeur de l'Office national du cinéma guinéen
Fatoumata Sagnane
publié le 14/10/2010 14:10:43
 

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour de la structure proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur cette structure :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

?>