actuellement 18129 films recensés, 3148 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
tous les textes à propos de ce film
les commentaires liés à ce film
les liens autour de ce film
retour
 

Gharsallah
Gharsallah, God's Sowing
Gharsallah, la semence de Dieu
Kamel Laaridhi
Moyen | Tunisie | 2005

 

 

 

descriptif

À l'aube du XXIe siècle, un homme nommé Gharsallah meurt et se fait enterrer dans son mausolée, dans un petit village, Dhibet, au centre de la Tunisie. Saint, injuste, fou ou possédé ? L'homme reste dans la mémoire, les récits et les rêves de toute une région.
Le film essaye de transmettre des fragments de vies marquées par Gharallah : le saint, l'injuste, le fou, le possédé… C'est l'histoire d'un homme solitaire qui a imprégné tout son entourage, même dans le rêve.


Il en va de Gharsallah comme de Keyser Söje dans Usual Suspects. Tous en ont entendu parler, tous ont quelque anecdote terrifiante à raconter sur lui, ou vu des gens qui connaissaient des gens qui connaissaient... mais plus la légende enfle, plus le personnage reste insaisissable, irréel. À Dhibet, petit village de Tunisie, Gharsallah ("la semence de Dieu"), six ans après sa mort, reste un mystère. Bien plus, le mystère s'est fait légende. Fou errant ou prophète injuste, saint coléreux ou manipulateur patenté, éducateur ou despote, guérisseur ou charlatan, sage ou excentrique, possédé ou misanthrope, marabout redouté ou ermite caractériel, l'homme continue d'alimenter les conversations, de nourrir les récits et les fantasmes. Hommes et femmes le voient dans leurs rêves, les actes qu'on lui attribue relèvent du fantastique, du miraculeux, de l'épouvante ou de la provocation. Des conditions de naissance exceptionnelles ont réservé à Gharsallah un destin à part. Mais l'imaginaire et le réel, le flou des souvenirs et le goût du conte sont ici inextricablement liés et indémêlables. À vrai dire, la réalité de l'homme compte moins ici que la terre où il a vu le jour, et la mentalité des hommes qui l'habitent : une terre aride, dominée par le mausolée que Gharsallah a construit à la fin de sa vie, un édifice refermé sur lui-même sans ouverture sur le monde extérieur, et une communauté au verbe riche, habile à traduire ses émotions, ses interrogations, ses peurs en des images puissantes, à recouvrir cette terre d'un manteau magique dont la nature l'a privée. (Yann Lardeau)

GHARSALLAH, LA SEMENCE DE DIEU
Titre original: Gharsallah, God's Sowing

2005, Tunisie - Belgique / 55 minutes / Documentaire, couleur, DV, arabe sous-titré FR/GB, 1:66, Béta sp

Réal : Kamel LAARIDHI
Scénario, Image : Kamel Laaridhi.
Son : Faten Ghariani.
Nontage image : Nadia touijer
Montage son/mixage : Paul Delvoie


Production: Gsara
Distribution: Gsara
Contact : sandra.demal@gsara.be


* Mars 2008 Cinéma du réel Paris France
* 18 septembre 2008 La Caravane du documentaire euro arabe Paris France
* 27 mai 2009 Festival de Tarifa Espagne

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Tunisie

date de création
2005

format
Moyen

catégorie
documentaire

genre
portrait

format de distribution
Bétacam SP

durée
55'

autre titre du film
Gharsallah, la semence de Dieu

site web
http://www.gsara.be/spip.php?article31

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Réalisateur/trice
Kamel Laaridhi

haut de page

 

 

 

production

GSARA
Rue du Marteau 26
1210 BRUXELLES
Belgique
tel.1 : 02/218.58.85
fax : 02/217.29.02
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

distribution

GSARA DISC
Sandra Démal
Daniel Demaret
Rue du Marteau 26
1210 BRUXELLES
Belgique
tel.1 : 02/250.13.20
tel.2 : 02/218.55.31
fax : 02/217.29.02
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Gharsallah
   

 

anglais

Reportage/festivals
Maghrebian cinema gets its own festival‏
3rd Maghrebian Film Festival of Nabeul, Tunisia, 7th > 11th September 2011
Hassouna Mansouri
publié le 09/09/2011 22:09:54
 

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

Evènements
   

 

14/04/2010 > 18/04/2010
festival |Tunisie |
Journées du Cinéma Tunisien 2010 (JCT)
5ème édition

 

 

07/09/2011 > 11/09/2011
festival |Tunisie |
Festival du Film Maghrébin de Nabeul 2011
3ème édition (anciennement : Rencontres Cinématographiques Arabes de Nabeul). Thème: Cinéma d'exception. Invité d'honneur : Festival du film amazigh (FCNAFA).

 

 

20/09/2011 > 07/10/2011
festival |Tunisie |
Festival de la Citoyenneté 2011

 

 

21/09/2011 > 25/10/2011
festival |France |
Le Maghreb des films 2011
Rencontres cinématographiques nationales dédiées à la promotion des cinémas Maghrébins et franco-maghrébins, d'hier et d'aujourd'hui.

 
   


haut de page

 

 

 

?>