actuellement 17679 films recensés, 2971 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
tous les textes à propos de ce film
les commentaires liés à ce film
les liens autour de ce film
retour
 

Color Of The Skull (The)
Sibs Shongwe-La Mer
Afrique du Sud

 

 

 

descriptif

A la veille de la mort de Nelson Mandela, l'Afrique du sud post-apartheid est plongée dans la peur viscérale d'une guerre civile dévastatrice. Située sous la grande chaîne des montagnes du Drakensberg, la communauté puritaine Afrikaner prend les armes bien décidée à défendre ses terres et sa culture contre la colonie traditionnelle Zoulou toute proche. Dans ce climat exacerbé de guerre raciale les milices blanches suprémacistes multiplient les camps d'entrainement où sont enrôlés des adolescents. Parmi eux, Peter un jeune garçon de 13 ans. Pendant ce temps, Thato, un jeune homme noir de 23 ans fuit Johannesburg et son passé trouble pour rejoindre la colonie Zoulou. Il sera à son tour entrainé dans le tourbillon de la violence. Confrontés à la paranoïa et aux carnages, Pieter et Thato portent pour chaque camp les blessures profondes du pays

Un film de Sibs Shongwe-La Mer

Afrique du Sud, Long métrage fiction, 1h40

Pays : AFRIQUE DU SUD
Durée : 100.00 minutes
Langue de tournage : AFRIKAANS, ANGLAIS, ZOULOU
Budget prévisionnel : € 2.1 M

Note d'intention
Né en Afrique du Sud après l'Apartheid, je souhaite que ce film étudie pleinement la propagation des idéologies haineuses et leurs effets fatals et paralysants pour l'Afrique du Sud. La déstabilisation d'une nation, la fin du rêve Sud Africain de Mandela, la perte de l'innocence, les conséquences de la haine sont autant des thèmes qui parcourent mon projet. Le film doit sonner comme un avertissement à une société aux prises avec le totalitarisme, la haine raciale et religieuse, une société qui propage inutilement la terreur et l'effusion de sang… L'histoire de l'Afrique du Sud a toujours été marquée par un enjeu de taille, celui de l'appropriation des terres, catalyseur dans la mise en place du système de l'Apartheid. Souvent tabous, ces tensions existent encore aujourd'hui, enfouies et silencieuses.
Sibs SHONGWE-LA MER

Réalisateur : Sibs SHONGWE-LA MER



Contacts et liens utiles

Production
MILLE ET UNE PRODUCTIONS - Farès Ladjimi
44 boulevard de magenta - 75010 Paris - T: +33 (0)1 47 70 44 70 - milleetune@free.fr - www.1001productions.net

UPRODUCTION - Jean-Raymond Garcia
18, rue Porte Dijeaux - 33000 BORDEAUX - +33 (0)5 56 39 50 52 - jr.garcia@uproduction.fr - http://www.uproduction.fr


2018 | Festival de Cannes, France
* Projet - sélectionné à L'Atelier de la Cinéfondation (14ème édition)
* Financement acquis € 110 000
http://org-www.festival-cannes.com/fr/cinefoundation/ficheFilmAtelier/id/216/year/2018.html

A post-apartheid South Africa is thrusted into a deep-rooted fear of an apocalyptic civil war as freedom fighter Nelson Mandela's last breath nears. Situated beneath the grand Drakensberg Mountain range next to a traditional Zulu settlement, a puritanical Afrikaner community prepare to fight for their land, culture and lives as their enemy does the same. As the great racial war nears, various fractions of supremacist militia sound their calls drawing PIETER, a young white boy (13), into the hysteria by enlisting him in one of their camps. Meanwhile, fleeing from a dubious past in a burning Johannesburg, THATO (23), a young black man, arrives to the Zulu settlement where he will be drawn into an endless cycle of violence. In a time of mass paranoia and bloodshed, the two youths, from each side, must bare the scars of a nation's deepest wounds.

A film by Sibs SHONGWE-LA MER

South Africa, Feature, 1h40

Country: SOUTH AFRICA
Duration: 100.00 minutes
Language: film shot in AFRIKAANS, ENGLISH, ZULU
Working budget: € 2.1 M


Statement
As a South African citizen born after the Apartheid, I intend for this film to unreservedly investigate the crippling and fatal consequences of the propagation of hateful ideologies. The film centres on the prevailing themes of national destabilization, the death of Mandela's South African dream, the loss of innocence and the aftermath of hate. It is a warning to a global society that seems to be steeped in a totalitarian approach to race and religion, needlessly inflicting terror and bloodshed through the justification of murderous ideologies. Since the time of historical South African wars, there has been a fight for ownership of the lands, one that was a central catalyst to the establishment of the apartheid system. Often a subject of taboo, these tensions still exist silently today.
Sibs SHONGWE-LA MER

Directed by : Sibs SHONGWE-LA MER


Contacts and useful links

Production
MILLE ET UNE PRODUCTIONS - Farès Ladjimi
44 boulevard de magenta - 75010 Paris - T: +33 (0)1 47 70 44 70 - milleetune@free.fr - www.1001productions.net

UPRODUCTION - Jean-Raymond Garcia
18, rue Porte Dijeaux - 33000 BORDEAUX - +33 (0)5 56 39 50 52 - jr.garcia@uproduction.fr - http://www.uproduction.fr


2018 | 71st Cannes Film Festival, France
* Project - selected at L'Atelier de la Cinéfondation (14th edition)
* Financing acquired € 110 000

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Afrique du Sud

catégorie
fiction

durée
100'

site web
http://www.1001productions.net

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Producteur/trice
Farès Ladjimi

Réalisateur/trice
Sibs Shongwe-La Mer

haut de page

 

 

 

production

Mille et Une Productions
44 boulevard de Magenta
75010 PARIS
France
tel.1 : +33 1.47.70.44.70
fax : +33 1.40.18.42.49
[envoyer un mail]

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Color Of The Skull (The)
   

 

Analyse
Quand le Festival de Cannes tente de faire une place aux cinéastes africains
Festival de Cannes 2018
Falila Gbadamassi
publié le 09/05/2018 23:05:24
 

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

?>