actuellement 18133 films recensés, 3153 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
 
descriptif
fiche technique
fiche artistique
production
distribution
tous les textes à propos de ce film
les commentaires liés à ce film
les liens autour de ce film
retour
 

Pierres bleues du désert (Les)
Nabil Ayouch
Court | Maroc | 1992
avec Jamel Debbouze

 

 

 

descriptif

Un village du Maroc. Un garçon de 14 ans secret parle de pierres bleues qui existeraient quelque part dans le désert. Ses certitudes sèment le trouble parmi les habitants du village et les autres enfants le persécutent. Seul un vieil homme le soutient et l'encourage à avoir confiance en lui-même. Il y a parfois des façons très simples de dire des choses complexes: ce court métrage parle de la conviction, du regard des autres et de l'enfance avec élégance et économie.

Et l'on découvre Jamel Debbouze à 14 ans : sa première apparition au cinéma.


VO AR st.FR. Durée : 15'.
ARTE, 1993, Maroc, France.

Scénario,
Nabil AYOUCH

Photographie
Vincent JEANNOT

Musique
Jean-Philippe RYKIEL

Prise de son
Ryad BAHLOUL

Décors
Mostafa TABIT

Réalisation
Nabil AYOUCH

Interprètes
Jamel DEBBOUZE
Naima EL MCHERQUI
BENBRAHIM

Production
SHEM'S

VO AR st.FR. Durée : 15'.
ARTE, 1993, Maroc, France.
Intervenants
Nabil AYOUCH Réalisation, Jamel DEBBOUZE Interprète, Naima EL MCHERQUI Interprète, BENBRAHIM Interprète, Nabil AYOUCH Scénario, Vincent JEANNOT Photographie, Jean-Philippe RYKIEL Musique, Ryad BAHLOUL Prise de son, Mostafa TABIT Décors, SHEM'S Maison Prod.
Résumé
Un village du Maroc. Un garçon de 14 ans secret parle de pierres bleues qui existeraient quelque part dans le désert. Ses certitudes sèment le trouble parmi les habitants du village et les autres enfants le persécutent. Seul un vieil homme le soutient et l'encourage à avoir confiance en lui-même. Il y a parfois des façons très simples de dire des choses complexes: ce court métrage parle de la conviction, du regard des autres et de l'enfance avec élégance et économie. Et l'on découvre Jamel Debbouze à 14 ans.

haut de page

 

 

 

fiche technique

pays
Maroc

date de création
1992

format
Court

catégorie
fiction

genre
drame

durée
15'

haut de page

 

 

 

fiche artistique

Acteur/trice
Jamel Debbouze

Ingénieur du son
Ryad Bahloul

Réalisateur/trice
Nabil Ayouch

Scénariste
Nabil Ayouch

haut de page

 

 

 

production

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

distribution

- non renseigné -

haut de page

 

 

 

texte(s)
autour du film Pierres bleues du désert (Les)
   

 

Critique
Whatever Lola wants, de Nabil Ayouch
Aller-retour dans les danses égyptiennes
Michel Amarger
publié le 20/04/2008 16:04:45
 

 

Analyse
L'esthétique du court métrage dans le cinéma marocain
Noureddine Mhakkak
publié le 02/11/2006 06:11:33
 

haut de page

 

 

 

commentaire(s)

soyez le premier à ajouter un commentaire sur ce film :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

lien(s)
autour du film proposé(s) par les internautes

soyez le premier à ajouter un lien sur ce film :
   
 
  ajouter un lien
   

haut de page

 

 

 

?>