actuellement 18047 films recensés, 3098 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Djia Mambu
publié le
09/08/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique

Marème Ndiaye, membre du jury du Prix de la Citoyenneté 2019


Djia Mambu est rédactrice à Africiné Magazine

retour
 
Rencontre avec Marème Ndiaye, membre du jury du Prix de la Citoyenneté
Festival de Cannes, Mai 2019

Le jury de la Citoyenneté a récompensé Les Misérables de Ladj Ly (France), lauréat du Prix du jury de cette 72ème édition du Festival de Cannes. Nous avons rencontré Marème Ndiaye, actrice franco-sénégalaise et membre de ce jury avec les cinéastes Amos Gitaï (Président, Israël), Raja Amari (Tunisie) et Emmanuel Gras (France), et la journaliste Eva Bettan (France)..

C'est la deuxième édition que ce prix est décerné au festival de Cannes, un rappel de ce qu'est-ce que le Prix de la Citoyenneté ?
C'est un prix qui enveloppe des valeurs humanistes, universalistes et laïques qui a été créé par l'association Citizen Cannes, et le jury est tenu de choisir un film qui représente ces valeurs-là entre les 20 ou 21 films de la compétition officielle.





Comment avez-vous pris part à ce jury ?
On m'a approché lors d'une présentation du film Amin de Philippe Faucon dans lequel je joue un rôle auprès d'Emmanuelle Devos [celui d'Aïcha, l'épouse, ndlr]. On a demandé mes contacts à Maïmouna Doucouré [réalisatrice de Maman(s), 2015] et proposé de faire partie de ce jury. J'étais très touchée en tant qu'actrice de faire partie d'un jury cannois pour un prix aussi important, c'est incroyable.

Comment ça s'est passé avec ce jury composé quasi essentiellement de cinéastes ?
On s'est très bien entendu depuis le premier jour ! On a passé beaucoup de temps ensemble et on s'organisait ; pour aller voir les films ensemble, pour pouvoir en discuter directement au fur et à mesure. C'est un jury complètement diversifié, ce qui est aussi essentiel pour un tel prix.






Vous avez récompensé un premier film, Les Misérables de Ladj Ly. Quel est votre avis sur ce film ?
C'est vraiment un travail incroyable et impressionnant, une œuvre qui nous délivre un message très poignant. J'ai été séduite par l'audace de ce scénario, j'ai été captivé du début à la fin du film, j'ai pleuré, j'ai rigolé. Et ce qui est génial avec ce réalisateur, c'est que c'est son histoire qu'il raconte, des choses qu'il a vécues ou dont il a été témoin. Il met en scène une justice sociale des jeunes dû à l'absence de l'État. J'espère que ce film va réveiller les consciences et que les politiques vont réagir.

Propos recueillis par Djia Mambu, Festival de Cannes, mai 2019

Photo : Jury Prix de la Citoyenneté 2019, avec Marème Ndiaye, Amos Gitaï, Raja Amari, Eva Bettan,Emmanuel Gras.
Vidéo : Annonce et communiqué du jury de la Citoyenneté, le 25 mai, Cannes (images & son : Djia Mambu, Africiné Magazine).

haut de page


   liens films

Misérables (Les) 2019
Ladj Ly


   liens artistes

Amari Raja


Bettan Eva


Gitaï Amos


Gras Emmanuel


Ly Ladj


N'Diaye Mareme


   vnements

14/05/2019 > 25/05/2019
festival |France |
Festival de Cannes 2019
72ème édition

   liens structures

Association Française du Festival International du Film de Cannes
France | Paris

Clap Citizen Cannes (CCC)
France | PARIS

Vanuit het Zuiden (Depuis le Sud)
Pays-Bas | AMSTERDAM

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>