actuellement 18063 films recensés, 3113 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Africiné Magazine, Pélagie Ng'onana
publié le
05/09/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique

Pélagie Ng'onana est rédactrice à Africiné Magazine




Apolline Traoré, réalisatrice et productrice burkinabèe (Desrances, 2019)




Scène du film Desrances


Scène du film Desrances


Xolile Tshabalala, actrice et productrice sud-africaine (Les Armes Miraculeuses, Cameroun / Afrique du Sud)


Xolile Tshabalala ("Lesedi, l'épouse") dans une scène du film Les Armes Miraculeuses, de JP Bekolo, en compétition au Fespaco 2019

retour
 
Et elles attendront encore
EDITORIAL - Bulletin Africiné Magazine, n°4, samedi 02 mars 2019, Ouaga
26ème Fespaco


Les femmes sont passées à côté. 50 ans et pas d'Etalon de Yennenga féminin. Ce prestigieux trophée est pourtant symbolisé par une princesse, lance à la main, sur un étalon.
Image forte qui représente en même temps la femme puissante, conquérante et sexy. Cependant, en 26 éditions et 50 ans d'existence, pas une seule femme n'a accédé à la première marche du podium
au Fespaco. Même la décision prise par le comité d'organisation en 2013, de féminiser les présidences des jurys n'a pas pu faire de miracles.
L'étalon prend le dessus sur la princesse au fil des éditions. Cette année, sur 20 longs métrages en compétition, les espoirs de la gent féminine
reposaient sur quatre réalisatrices issues du Burkina Faso, de l'Algérie, du Maroc et du Kenya. Malgré cette présence féminine, cette précieuse distinction échappe pour la 26ème fois aux femmes.
Sinon c'est quoi le problème ? Y en a-t-il d'ailleurs un ? Bien sûr qu'il y a un problème, va rétorquer Apolline Traoré en lice pour l'Etalon. Elle porte la voix de bon nombre qui soutiennent qu'il n'y a pas de parité pour le métier de réalisatrice. Inégalité salariale, abus, chantage, crise de confiance…






Les dames du cinéma partent donc déjà défavorisées. Conséquences : faible production et qualité approximative. Critères qui rendent réfractaire l'étalon. Les réalisatrices devraient-elles d'abord dealer avec tous ces démons qui polluent leur environnement avant d'espérer ce sacre ? On note pourtant depuis une dizaine d'années, tout au moins, des productions à fort budgets portées par des dames. Si l'on veut, hormis le Maghreb où le cinéma fait par les femmes n'a résolument plus
rien à envier à celui produit par le sexe opposé, on vit une véritable sècheresse chez les consoeurs d'une grande partie du continent.
Et le Fespaco qui a pendant longtemps évolué avec l'Afrique noire, aurait été naïf d'espérer un Etalon féminin. On reste tout de même interpellé par cette interrogation basique mais troublante de l'actrice et productrice sud-africaine Xolile Tshabalala, "depuis cinquante ans, il n'y a pas une seule femme qui puisse raconter une assez belle histoire pour gagner le Fespaco ?".

Pélagie Ng'onana (Cameroun)

Ce magazine est publié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC). La publication a été rendue possible grâce au soutien de l'OIF, Africalia Belgium, le Goethe-Institut et l'Ascric-B. Il est réalisé par un collectif de 42 journalistes provenant de 23 pays.

haut de page


   liens films

Désirances (Desrances) 2019
Apolline Traoré


   liens artistes

Traoré Apolline


Tshabalala Xolile


   vnements

23/02/2019 > 02/03/2019
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
26e édition. Cinquantenaire.

   liens structures

Africalia
Belgique | Bruxelles

Africiné Magazine
Sénégal | Dakar

Cinépress
Cameroun | Yaoundé

Goethe-Institut / Bureau de liaison Ouagadougou (Centre Culturel Allemand de Ouagadougou)
Burkina Faso | Ouagadougou

Organisation internationale de la francophonie (OIF)
France | PARIS

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>