actuellement 18106 films recensés, 3140 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Adama Aïdara Kanté
publié le
03/07/2013
films, artistes, structures ou événements liés à cette analyse
les commentaires liés à cette analyse



Boucar Diouf, Maître de cérémonie et humoriste


Le regretté Djibril DIOP Mambéty (1945-1998)

retour
 
Trophées Francophones du Cinéma 2013
Le Sénégal rafle cinq des neuf prix en compétition

Après 15 jours de projection des meilleurs films dans le cadre de la 1ere édition les Trophées de la francophone du cinéma, le moment était venu de récompenser les meilleurs films, réalisateurs, acteurs… La cérémonie de remise de prix s'est tenue avant-hier dans la salle de spectacle du théâtre national Daniel Sorano, dans un beau décor. Une belle scène, avec des marches superposées, décorée de tapis rouge et noir, laissant derrière un espace, où s'est installé l'orchestre, sous une lumière tamisée qui n'avait rien à envier aux scènes européennes.



Et dans cette belle ambiance, avant la projection des films nominés, le tonitruant humoriste canadien d'origine sénégalaise, Boucar Diouf, en même temps maître de cérémonie, a tenu en haleine pendant plus de 3 heures, avec des histoires drôles, le public venu nombreux. Une présentation accompagnée d'une musique live jouée par un orchestre qui a accompagné Cheikh Lô et Wasis Diop. La danse aussi était au rendez-vous avec Pape Moussa [Sonko] et son groupe, lors de cette cérémonie dédiée à feu Djibril Diop Mambéty.

Pour cette première édition, malgré l'absence considérable de salles de cinéma à Dakar, nos réalisateurs ont encore triomphé, comme cela avait déjà été le cas lors du dernier Fespaco. Car, sur neuf nominés, le Sénégal arrive avec 5 titres. Déjà sacré au Fespaco avec le plus des prestigieux trophées, Alain Gomis avec son long métrage "Tey" (Aujourd'hui) remporte la palme du Meilleur réalisateur. Il a été représenté par son père.

Le prix du Meilleur long métrage a été attribué au réalisateur sénégalais Moussa Touré pour son film "La pirogue". Tout de blanc vêtu, dans une tenue traditionnelle, Moussa Touré, tout ému, de dire que cela découle du fait que cette récompense coïncide avec le jour de son anniversaire. "Cette salle m'a vu naître, je suis un enfant du cinéma. Et aujourd'hui, c'est mon anniversaire et je reçois ce prix. Nous cinéastes, nous avons besoin de ce cinéma. Cela fait longtemps que nous avons eu une fête du cinéma, grand merci pour les organisateurs. Je voudrais aussi dire aux jeunes d'avoir des références dans le cinéma. Car moi, à chaque fois que je suis honoré, ce sont eux qui sont honorés. C'est le cas de William Mbaye, Djibril Diop Mambéty, entre autres, car ils sont mes références".

Pour le prix du court métrage moyen de 60 minutes, c'est le film documentaire "Président Dia" de Ousmane William Mbaye qui a été primé. Il dira d'ailleurs que faire du cinéma au Sénégal est un véritable parcours du combattant. "Mais, c'est une belle revanche pour le Président Dia. Et je pense que 2014 sera le début de la renaissance du cinéma africain", a-t-il dit.

Le prix de la Meilleure contribution technique est remportée par Thomas Letelier pour la photographie dans "La Pirogue". En ce qui concerne le Meilleur second rôle féminin, le prix revient à Manie Malone dans "Viva Riva !". "Je suis à mon premier prix, je m'inspire beaucoup des femmes africaines", a-t-elle souligné. Pour ce qui est du prix du second rôle masculin, c'est le Camerounais Eriq Ebouaney qui a été récompensé pour sa prestation dans le film "Le Collier du Makoko" [réalisé par Koumba Bididi Henri-Joseph, ndlr]. Le prix de la Meilleure interprétation féminine revient à Rachel Mwanza pour son rôle dans le film "Rebelle". Le prix de la Meilleure interprétation masculine revenant lui à Slimane Dazi dans "Rengaine". Et pour le prix du Meilleur scénario, il est allé au duo Eric Névé et David Bouchet pour "La Pirogue".

Adama A. KANTE
Le Populaire

Cet article a été publié par le Quotidien Le POPulaire, Dakar.

haut de page


   liens films

Aujourd'hui (Tey) 2011
Alain Gomis

Collier du Makoko (Le) 2011
Henri-Joseph Koumba Bididi

Pirogue (La) 2011
Moussa Touré

Président Dia 2012
William Ousmane Mbaye

Rengaine 2012
Rachid Djaïdani

Viva Riva ! 2010
Djo Munga


   liens artistes

Benali Zorah


Bouchet David


Dazi Slimane


Dia (Président) Mamadou


Diop Wasis


DIOP Mambéty Djibril


Ebouaney Eriq


Gomis Alain


Koumba Bididi Henri-Joseph


Lô Cheikh


Malone Manie


Mbaye William Ousmane


Mwanza Rachel


Névé Eric


Seydoux Léa


Touré Moussa


   vnements

18/06/2013 > 29/06/2013
festival |Sénégal |
Trophees Francophones du Cinéma 2013
1ère édition

   liens structures

Agora Films [France]
France | PARIS

Association Sénégalaise de la Critique Cinématographique (ASCC)
Sénégal | DAKAR

ATFCiné
Canada | Montréal (Québec)

Populaire (Le)
Sénégal | DAKAR

haut de page

   vidos
   

 

Président Dia - Bande-annonce
bande annonce

 

 

Président Dia - Trailer
bande annonce

 

 

RENGAINE
bande annonce

 
   


   vos commentaires
vos commentaires sur cette analyse :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>