actuellement 18056 films recensés, 3107 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Souley Moutari
publié le
02/03/2019
films, artistes, structures ou événements liés à cette critique
les commentaires liés à cette critique



Souley Moutari est rédacteur à Africiné Magazine


Moussa Hamadou Djingarey, réalisateur nigérien







retour
 
Ma belle-mère, Ma Coépouse, de Moussa Hamadou Djingarey, Niger
Quand l'amour triomphe des préjugés
Sortie en 2018, la fiction de 75 minutes du réalisateur nigérien Moussa Hamadou Djingarey, est en projection panorama au FESPACO 2019.


Tourné en langues Haoussa et Français, à Agadez, ville du nord Niger, Ma belle-mère Ma Coépouse porte sur la vie d'un jeune couple, Raicha une femme touarègue de 25 ans, mariée à Hamada, un instituteur d'une autre ethnie. La vie paisible que mène les amoureux sera mise à rude épreuve par Agaïsha, la mère de Hamada qui, obnubilée par ses préjugés contraint son fils à mettre fin à son mariage avec Raicha.






Le couple a dû recourir à un plan très "théâtral", en simulant un divorce avec la complicité d'Aghali, le mari de la mère de Hamada. Le stratagème comporte un arrangement qui fait de Raicha la seconde épouse d'Aghali.
A la fin, la mère de Hamada constatera que sa coépouse n'est rien d'autre que l'ex-femme de son fils. La vieille finit par craquer, suppliant la jeune Raicha de divorcer et de reprendre son mari Hamada, jurant d'oeuvrer à la tranquillité de leur couple.
Le film donne une leçon aux belles-mères du genre mégère. La vieille femme, confrontée au casse-tête de la vie polygamique avec son ex belle-fille comme coépouse, est d'un comique hilarant. Ladite belle-fille s'amuse à agacer la vieille Agaisha avec ses coquetteries et cette dernière s'efforce de les contrer maladroitement…

Avec Ma belle-mère Ma Coépouse le réalisateur Moussa Hamadou Djingarey semble opérer un changement de registre dans ses fictions. Comparativement à Hassia, amour ou châtiment ou Le pagne dans lesquels le réalisateur est sur des sujets qui évoquent surtout la souffrance, causée par le mariage précoce et forcé, le viol et leurs conséquences, ce dernier film a tout d'une comédie, même si on y retrouve les thèmes des films précédents : le mariage, la femme, la famille, la tradition, la religion.

Le film met également en lumière la vieille ville d'Agadez. Il filme admirablement cette ville dont certains quartiers sont inscrits au patrimoine mondial de l'UNESCO. Sa mise en scène favorise un jeu juste pour des acteurs que l'on voit à l'écran pour la première fois. Il s'agit de Aboubacar Hamma, Mariama Boukari, Djamila Almoctar, Bachir Djibo, qui font montre de talent et de maitrise de leurs rôles.

Souley Moutari (Niger)

Africiné Magazine No.3 - Vendredi 1er Mars 2019, page 4 /// 26è FESPACO

Ce magazine est publié par la Fédération Africaine de la Critique Cinématographique (FACC / AFFC). La publication a été rendue possible grâce au soutien de l'OIF, Africalia Belgium, le Goethe-Institut et l'Ascric-B. Il est réalisé par un collectif de 42 journalistes provenant de 23 pays.

Directeur de Publication : Khalil Demmoun

Comité de Rédaction
Sid-Lamine Salouka
Abraham Bayili
Ahmed Shawky
Robert Mukondiwa
Fatou Kiné Séne
Pélagie N'Gonana
Charles Ayetan
Yacouba Sangaré
Espéra Donouvossi

Mise en page : Korotimi Sérémé
Impression : IGIP +226 70 15 15 80

haut de page


   liens films

Ma belle-mère, ma Coépouse 2018
Moussa Hamadou Djingarey


   liens artistes

Djingarey Moussa Hamadou


   vnements

23/02/2019 > 02/03/2019
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2019 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
26e édition. Cinquantenaire.

   liens structures

MD digital video production
Niger | NIAMEY

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>