actuellement 18106 films recensés, 3140 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Caroline Tuina
publié le
05/11/2007
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

L'inauguration


Centre de conférences Sembène Ousmane


SEMBENE Ousmane


Filippe SAVADOGO


Cheick Oumar SISSOKO


Baba HAMA


Caroline TUINA OUANRE

retour
 
Sembène Ousmane, hôte éponyme à l'hôtel Indé
Il n'a pas raté une seule édition du FESPACO de son vivant. De la première semaine du film africain en 1969 à la 19e édition du FESPACO en 2005, Sembene Ousmane était connu côté jardin comme l'occupant de la chambre n°1 de l'hôtel Indépendance, l'hôtel des cinéastes.
Sembène Ousmane a créé et perpétué le mythe de la chambre n°1 de l'hôtel et en ce jour 27 Octobre soit 4 mois après sa disparition, c'est l'hôtel qui perpétue la mémoire de l'illustre disparu en lui dédiant un abri, le centre de conférences Sembène Ousmane.

Les cinéastes et autres épris de culture étaient au rendez-vous, l'émotion aussi. Une émotion faite du souvenir encore frais de ce doyen du cinéma et pionnier du FESPACO.

Quatre mois après sa mort (le 09 juin 2007) Sembène Ousmane, pardon l'"aîné des anciens" comme il se surnommait, devient ainsi l'hôte éponyme du centre de conférence de l'hôtel Indépendance.
Le centre récemment relooké compte six salles et donne sur le Boulevard de la Révolution.

Mieux qu'une cérémonie officielle c'est surtout "une réhabilitation du cinéaste" comme le soulignera l'ancien ministre malien en charge de la culture, Cheick Omar SISSOKO.
Par cet hommage, la direction de l'hôtel Indépendance contribue à la pérennisation de la mémoire de Sembène, la " pierre angulaire" du cinéma africain comme l'a nommé le ministre burkinabé de la Culture, du Tourisme et de la Communication, Filippe SAVADOGO.
Un hommage que salue d'ailleurs le délégué général du FESPACO Baba HAMA car "l'hôtel fait de celui-ci un hôte perpétuel qui sied à la fidélité qu'il a toujours manifesté à l'égard du FESPACO et de l'hôtel…".
Fidélité, c'est en effet le terme qui convient pour qualifier la relation de l'illustre disparu à l'hôtel et à la biennale du cinéma africain de façon générale.

L'homme à la pipe a vécu toutes les éditions du FESPACO de sa mythique chambre n°1 de l'hôtel Indé.
Pour la petite histoire, Sembène Ousmane avait choisi délibérément d'occuper la chambre n°1 de l'hôtel Indépendance (hôtel officiellement inauguré le 11 décembre 1961 lors des festivités du premier anniversaire de l'indépendance de la Haute Volta ; actuelle Burkina Faso) au mépris du luxueux duplex que les organisateurs lui destinait.
C'était déjà lors de la première quinzaine du cinéma africain (1er au 15 février 1969) qui allait muer en FESPACO trois ans plu tard. Depuis cette première rencontre donc Sembène Ousmane occupera régulièrement la chambre n°1 de l'hôtel jusqu'à la 19e édition. L'on se souvient que le "doyen" n'a pu honorer le rendez-vous de la 20e édition pour cause d'état de santé fragile.

Comme l'a annoncé le ministre Filippe SAVADOGO, "cette inauguration marque la première étape d'un travail de pérennisation de l'esprit et de l'œuvre de Sembène".Toujours selon le ministre en effet, le Burkina Faso devrait poursuivre sa marque de reconnaissance envers "cet Africain qui a tout donné au cinéma africain". Ainsi, le jardin des artistes juste en face du rond point des Nations Unies (entre autres) devrait bientôt porter le nom du cinéaste disparu. Affaire à suivre donc…

En attendant, l'hommage de ce jour trouve sa motivation dans le devoir d'immortaliser l'histoire d'amour née il y'a de cela 38 saisons entre l'hôtel et l'illustre disparu selon le premier responsable de l'Indépendance, Mossadeck Bally.

Ainsi le "bois sacré" qui réunissait tous les anciens de l'hôtel autour des grandes questions du cinéma lors des éditions du FESPACO ne devrait pas tomber dans l'oubli, un bois laissé aux soins de la postérité.

Caroline Ouanré

haut de page





   liens artistes

Hama Baba


Savadogo Filippe


Sembène Ousmane


Sissoko Cheick Oumar


   vnements

20/01/2005
soirée |France |
Soirée de présentation de la 19ème édition du FESPACO
Conférence de presse, animation musicale acoustique de Mory Kanté, projection de Ouaga Saga de Dany Kouyaté, Coktail. Le FESPACO se déroulera du 26 février au 5 mars au Burkina-Faso Cliquez ici

24/02/2005 > 03/03/2005
festival |Burkina Faso |
La Semaine des Réalisateurs au Fespaco 2005
Une sélection de films à l'initiative de la Guilde Africaine des Réalisateurs et Producteurs En association avec le Club universitaire du cinéma africain

24/02/2007 > 03/03/2007
festival |Burkina Faso |
FESPACO 2007 (Festival Panafricain du Cinéma et de la télévision de Ouagadougou)
Le FESPACO, manifestation biennale attendue avec impatience par les cinéphiles, permet de dresser un bilan sur l'actualité des films africains, mais donne aussi accès (télévision) à des films, de qualité mais peu connus. Palmarès en fin de FESPACO.

   liens structures

ASCRIC-B
Burkina Faso | OUAGADOUGOU

ENAPROC
Algérie | ALGER

FESPACO
Burkina Faso | Ouagadougou 01

Filmi Domireew
Sénégal

Filmi Doomireew
Sénégal | DAKAR YOFF

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>