actuellement 18104 films recensés, 3140 textes recherche | » english  
films réalisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  rédacteurs»
  écrans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  dépêches »
  nouvelles de
la fédération»
  la fédération»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Azzedine Mabrouki
publié le
13/06/2008
films, artistes, structures ou événements liés à ce compte rendu de festival
les commentaires liés à ce compte rendu de festival

Youssef CHAHINE


Mohammed KHAN


Sherif ARAFA


Khaled YOUSSEF


Saad HENDAWY


Hend SABRY


Moufida TATLI


Nouri BOUZID


Le Chaos (Heya Fawda)


L'Appartement d'Héliopolis (Fi Shaqit Masr al-Gadidah)


L'Appartement d'Héliopolis (Fi Shaqit Masr al-Gadidah)

retour
 
Chahine snobé par le jury
14° Festival National du Film du Caire

Le 14° Festival national du film du Caire s'est achevé le 30 Avril avec le triomphe de deux films qui ont pourtant causé beaucoup de remous,de controverses, de fatwas islamistes contre les réalisateurs Shérif Arafa et Khaled Youssef. Le premier pour son film Al Gazira (L'île) et le second pour Heena Maysara (Jusqu'à ce que tout s'arrange). Al Gazira a raflé 5 prix, dont le meilleur prix d'interprétation masculine pour Ahmed Al Sakka et féminine pour Hind Sabry, l'actrice tunisienne qui a joué dans les films de Moufida Tlatli, Nouri Bouzid et qui a émigré définitivement en Égypte. Le récit est basé sur la vie réelle des barons de la drogue en Haute Égypte.

Le public misri aime apparemment les films de gangster puisque Al Gazira a déjà rapporté 5 millions de dollars au box-office.
Pareil pour l'oeuvre de Khaled Youssef (qui est par ailleurs un proche collaborateur de Youssef Chahine) : Heena Maysara, drame social se passant dans les bas-fonds du Caire et joué par Amr Abdl Gallel et Hata Fakker, a causé beaucoup d'agitation et fait couler beaucoup d'encre à cause d'une scène où deux femmes s'embrassent. Les salles étaient débordées de monde, appâté par une histoire "hot", que les islamistes vouaient aux gémonies...

Mohamed Khan, l'auteur de L'Appartement d'Héliopolis, film qui était cette année candidat aux Oscars des films étrangers, a reçu le grand prix d'honneur, son épouse Wassam Souliman, qui a écrit l'histoire, a reçu le prix du scénario.
Saâd Hendawi a obtenu le prix de la première oeuvre pour son film Le 7° Ciel, joué par Leila Aloui.

Youssef Chahine, 81 ans, est reparti sans rien, le jury s'étant désintéressé de son film Heeya Fawda (Chaos), portrait du chef de la police cairote effrayant et ultra corrompu... Chaos a pourtant très bien marché depuis sa sortie nationale faisant plus d'un million et demi d'entrées, record absolu dans la carrière de Chahine. Bonne consolation pour le patron de Misr film International, sa compagnie de production.
Une autre consolation aussi : c'est Rotaba, la puissante société audiovisuelle du prince saoudien Waleed Bin Talal qui a acheté (très cher, dit-on) tous les droits de distribution internationale de Chaos. Youssef Chahine va pouvoir savourer son succès, même si le jury du festival national du Caire l'a oublié dans ses choix.

Azzedine Mabrouki

haut de page


   liens films

Appartement d'Héliopolis (L') | (Fi Shaqit Masr al-Gadidah) 2007
Mohamed Khan

Chaos (Le) [réal. Chahine] 2007
Youssef Chahine, Khaled Youssef


   liens artistes

Arafa Shérif


Bouzid Nouri


Chahine Youssef


Hendawy Saad


Khan Mohamed


Sabry Hend


Tlatli Moufida


Youssef Khaled


haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur ce compte rendu de festival :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>