actuellement 17586 films recens√©s, 2953 textes recherche | » english  
films r√©alisateurs acteurs producteurs distributeurs festivals agenda pays espace personnel  
  critiques»
  dossiers»
  analyses»
  entretiens»
  comptes rendus de festivals»
  reportages»
  documents»
  ateliers»
  Zooms»
  r√©dacteurs»
  √©crans d'afrique»
  Asaru»
  lettre d'info
  inscription»
  desinscription»
  archives »
  liens»
  d√©p√™ches »
  nouvelles de
la f√©d√©ration»
  la f√©d√©ration»
  contacts»
  partenaires»
  accueil»




 
    
rédacteur
Michel Amarger
publié le
13/04/2009
Ľ films, artistes, structures ou √©v√©nements li√©s √† cette critique
Ľ les commentaires li√©s √† cette critique

Michel Amarger




Thierry Michel


Christine Pireaux, productrice


Katanga business


Katanga business


Katanga business


Katanga business

retour
 
Katanga business
Tractations et mines congolaises
LM Documentaire de Thierry Michel, Belgique / France, 2008
Sortie France : 15 avril 2009

On brasse des affaires en Afrique. Et Thierry Michel s'int√©resse √† une des r√©gions les plus riches du continent : le Katanga. Avec ses mines de cuivre, de cobalt, cette province congolaise attire les convoitises. "Au Katanga, apr√®s l'√©pop√©e industrielle coloniale, avec ses traditions syndicales, puis la d√©liquescence sous Mobutu, il y a aujourd'hui l'√©mergence d'une seconde √©pop√©e industrielle o√Ļ se croisent les destins des travailleurs, des grands patrons, des politiques", d√©clare le cin√©aste belge, connu pour ses documentaires p√©n√©trants sur les r√©alit√©s africaines. "Cette renaissance industrielle est d'autant plus importante que la r√©gion est un coffre-fort de mati√®res premi√®res et se trouve, pour cette raison, au centre de la mondialisation. J'ai voulu concr√©tiser cette √©pop√©e tr√®s cin√©matographique avec des personnages, des destins."

Film√© d'avion, le Katanga offre de magnifiques paysages o√Ļ les mines √† ciel ouvert d√©voilent des potentialit√©s √©conomiques √©normes. Ce sont elles qui aiguisent l'app√©tit des sp√©culateurs industriels. Vu d'en bas, il y a les travailleurs, sous-pay√©s par les multinationales. En dehors du syst√®me, il y a les creuseurs qui s'acharnent √† arracher ill√©galement du minerai dans des mines en attente d'exploitation. "Il y a une lutte des classes entre le capital et le travail et il y a un conflit d'int√©r√™ts entre les multinationales", observe Thierry Michel. "Il y a donc deux guerres, une sociale et une √©conomique." L'ancienne soci√©t√© mini√®re √©tatique est d√©mantel√©e au profit des investisseurs √©trangers qui engagent de gros frais pour intensifier l'extraction du minerai et r√©cup√©rer les b√©n√©fices. Le gouverneur de la province tente de freiner les exportations clandestines, de ren√©gocier les parts congolaises, entre frictions et discussions.

"C'est par ma longue pr√©sence au Katanga et par ma carte de visite comme r√©alisateur de films tr√®s connus au Congo comme Mobutu, roi du Za√Įre et Congo River que j'ai r√©ussi √† convaincre les grands patrons d'accepter de devenir les personnages de mon film", explique Thierry Michel. Le gouverneur du Katanga, Mo√Įse Katumbi, joue de son charisme pour placer les int√©r√™ts de l'√©tat. L'entrepreneur belge George Forrest, maintient sa productivit√© en constituant un holding international. L'avocat canadien Paul Fortin, administre la r√©organisation de l'ancienne soci√©t√© mini√®re en m√©nageant les emplois locaux. Le Belge Ren√© Nollevaux, revenu du Canada pour diriger une mine y implante une technologie de pointe. L'ing√©nieur Monsieur Min, n√©gocie √† prix d'or la perc√©e des industriels chinois sur les terres africaines.

Le film b√©n√©ficie de la relation profonde, entretenue par Thierry Michel avec le Congo. "Il m'est arriv√©, pour des raisons de tracasseries, d'intimidations, d'obstructions, d'arriver trop tard √† certains endroits", reconna√ģt le cin√©aste. "Mais, en r√®gle g√©n√©rale, gr√Ęce √† mon √©quipe congolaise et √† mes r√©seaux, nous pouvions contourner ces obstacles." En cadrant avec aplomb des manifestations agit√©es, des r√©unions entre dirigeants, des visites au cŇďur des exploitations, le r√©alisateur √©nonce avec clart√© les √©l√©ments complexes de la situation. "J'ai √©tay√© le film avec des images d'archives sur l'√©poque coloniale et sur les nationalisations de l'√®re Mobutu, afin de montrer les ressacs de l'histoire", ajoute Thierry Michel, livrant un spectacle √©difiant et captivant. "Ce n'est pas un film historique sur le Katanga, mais une dramaturgie cin√©matographique sur les enjeux socio-√©conomiques de cette r√©gion."

Vu par Michel AMARGER
(Afrimages / RFI / Médias France)

haut de page


   liens films

Congo River 2005
Thierry Michel

Katanga Business 2008
Thierry Michel

Mobutu, roi du Za√Įre 1999
Thierry Michel


   liens artistes

Lalou Serge


Michel Thierry


Pireaux Christine


   liens structures

Films d'ici (Les)
France | Paris

Films de la Passerelle (Les)
Belgique | Liège

Flemish Radio- and Television Network (VRT)
Belgique | BRUSSEL

Pierre Grise Distribution
France | PARIS

RTBF
Belgique | BRUXELLES

RTS (Radio Télévision Suisse)
Suisse | GEN√ąVE 8

TSR
Suisse | Genève 8

haut de page



   vos commentaires
vos commentaires sur cette critique :
   
 
  ajouter un commentaire
   

haut de page

 

 

 

 

?>